En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7031-SANGUE-028 - Chercheur/Chercheuse en modélisation thermomécanique du comportement d'élastomères (H/F)

Chercheur/Chercheuse en modélisation thermomécanique du comportement d'élastomères (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 6 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7031-SANGUE-028
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MARSEILLE 13
Date de publication : lundi 16 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 26 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2889 € et 4541 € brut mensuel par mois selon expériences
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Ce recrutement s'inscrit dans le cadre du projet collaboratif Européen “ModEL-FuturE” financé par les agences nationales de chaque pays au travers du programme M-Era.Net (https://m-era.net/).
L'objectif principal du projet ModEl-FuturE est centré autour du développement de nouveaux outils de simulation pour prédire l'abrasion d'élastomères, objectif qui s'appui à la fois sur le développement d'essais expérimentaux spécifiques et la formulation de nouveaux matériaux. En particulier nous visons à développer un jumeau numérique de l'usure de pneumatique en intégrant des phénomènes d'endommagement et de cicatrisation. Le jumeau numérique est une étape essentielle dans l'objectif de développer des produits intelligent. Le potentiel d'innovation du projet s'inscrit fortement dans les objectifs de développements durable et en particulier dans la réduction de l'empreinte carbone. Le projet ModEl-FuturE présente un potentiel significatif en terme d'impact à la fois scientifique et technologique pour tout les partenaires impliqués à travers la génération d'une propriété intellectuelle et une diffusion ouverte des résultats du projet.

Activités

- Contribuer au développement d'un nouveau modèle de comportement thermomécanique d'élastomères techniques en y intégrant les effets de l'endommagement par fatigue et de la cicatrisation. Ce modèle sera construit à partir de développements précédemment réalisés au LMA et intégrera des déformations finis, de la viscoélasticité non-linéaire, de l'endommagement continu, de la cicatrisation et un couplage thermomécanique.
- Proposer une implémentation éléments-finis du modèle développé qui servira de base aux simulations qui seront réalisées par TUD (Technische Universität Dresden).
- Proposer une procédure d'identification des paramètres matériaux en exploitant les essais réalisés par IPF (Leibniz-Institut für Polymerforschung) et TBU (Univerzita Tomáše Bati)
- Participer aux meetings et à la stratégie de diffusion scientifique du consortium.

Compétences

Maitrise en :
- Mécanique des milieux continus,
- Lois de comportements,
- Mécanique des polymères,
- Transformations finies,
- Chimie des polymères,
- Eléments-finis
- Maitrise de l'anglais lu, écrit et parlé

Contexte de travail

Le laboratoire de Mécanique et d'Acoustique (LMA) est une unité Mixte de recherche du CNRS (UMR 7031) dont les tutelles sont Aix-Marseille Université (AMU), CNRS et Centrale Marseille (ECM).
Le LMA regroupe environ 110 personnes, dont 70 personnels permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, assistants- ingénieurs et technicien) et une trentaine de doctorants.
Le laboratoire développe une recherche originale qui va de la compréhension des phénomènes à l'élaboration de systèmes à fort enjeu technologique ou sociétal, en passant par leur conception ou par le développement des concepts et technologies de base.
Le LMA a des compétences reconnues nationalement et internationalement dans des domaines de la Mécanique des Solides et de l'Acoustique.
Il est structuré en trois équipes de recherche : Ondes et Imagerie, Sons. et Matériaux et Structures.

Contraintes et risques

Le candidat ou la candidate sera amené à participer aux divers meeting du consortium et éventuellement aller travailler chez un partenaire sur une courte durée.

On en parle sur Twitter !