En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7010-LAULAB-003 - Post-Doc (H/F) : quantum communication

Post-Doc (H/F) : quantum communication

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 26 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7010-LAULAB-003
Lieu de travail : NICE
Date de publication : jeudi 5 novembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 4 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2600 €
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le projet de recherche de ce post-doctorat vise à déployer une plateforme expérimentale hybride dédiée au développement de technologies quantiques et de protocoles d'information connexes à l'échelle de l'Université de la Côte d'Azur. Le candidat devra :
➺ développer une interface de longueur d'onde cohérente pour convertir le photon unique généré par une boite quantique émettant à 925 nm en une longueur d'onde compatible avec les télécommunications (~1560 nm). Cette partie sera réalisée en étroite collaboration avec le C2N (Paris-Saclay, CNRS). Quandela, une société spécialisée dans les dispositifs à source de photons uniques basés sur la technologie à semi-conducteurs, sera également impliquée dans ce projet car l'interface pourrait être incluse dans leur produit.
➺ développer un système opérationnel pour la cryptographie quantique basé sur la conversion de photons uniques. Cette liaison quantique est au cœur de ce projet et consiste à (i) convertir en fréquence des photons uniques à partir d'un point quantique, (ii) coder des informations quantiques sur les photons convertis, (iii) distribuer des informations quantiques à la longueur d'onde des télécommunications sur la liaison dans une configuration en champ réel, et (iv) générer des clés cryptographiques secrètes sécurisées à des taux élevés.

Activités

Le post-doc d'un an est financé (~2,6 k€/mois) par l'AID. Les travaux post-doctoraux seront principalement menés à l'Institut de Physique de Nice pour la démonstration du lien quantique opérationnel. Le candidat travaillera en étroite collaboration avec un doctorant déjà impliqué dans le projet.

Compétences

Le·a candidat·e doit avoir :
- un excellent Master (ou équivalent) et un doctorat achevé (< 2 ans) (ou en voie d'achèvement) en physique.
- Une solide expérience en optique quantique et de manière générale en physique expérimentale, avec des connaissances approfondies en électronique.
- La capacité d'effectuer une recherche en photonique (quantique, non linéaire, intégrée) attestée par un solide dossier de publication dans des revues internationales à comité de lecture.
- Capacité à travailler dans des projets interdisciplinaires (expériences, théorie).
- Preuve d'une capacité exceptionnelle à travailler de manière indépendante et en collaboration active au sein d'une équipe de recherche, bien organisée et motivée, tout en travaillant en coopération à tous les niveaux. Être très motivé et avoir un engagement fort dans la recherche.
- Avoir de bonnes compétences en communication orale et écrite en anglais, adaptées à la préparation de publications scientifiques dans des revues de renommée mondiale et à la présentation de recherches lors de conférences internationales.

Contexte de travail

Le déploiement de réseaux de communication représente un défi majeur au sein de notre société moderne, ce qui a des répercussions importantes sur les innovations, la vie quotidienne et l'économie mondiale. En conséquence, grâce à l'amélioration des méthodes de chiffrement public, les particuliers, les banques, les gouvernements et les industries clés ont atteint un niveau élevé de dépendance à l'égard de la transmission d'informations sensibles sur Internet. Dans ce cadre, la cryptographie quantique, c'est-à-dire la première technologie quantique commerciale, fournit un moyen unique d'établir, dans des endroits éloignés, des chaînes aléatoires identiques de bits secrets, avec un niveau de sécurité impossible à atteindre avec les moyens classiques.

On en parle sur Twitter !