En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6614-FRADEM-001 - H/F Etude post doctorale expérimentale sur l'atomisation et les sprays projet Européen FFLECS

H/F Etude post doctorale expérimentale sur l'atomisation et les sprays projet Européen FFLECS

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 29 février 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : H/F Etude post doctorale expérimentale sur l'atomisation et les sprays projet Européen FFLECS
Référence : UMR6614-FRADEM-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : ST ETIENNE DU ROUVRAY
Date de publication : lundi 15 janvier 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2.935 et 4.122€ brut (selon expérience)
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Milieux fluides et réactifs : transports, transferts, procédés de transformation

Missions

Etude de l'Atomisation et des sprays
Contexte : A l'intérieur d'un consortium européen pour le projet FFLECS réunissant plusieurs laboratoire de recherche en Europe et en Angleterre avec une supervision des industriels du secteur, le chercheur retenu devra développer une expérience pour valider l'approche de l'atomisation à travers la distribution de courbure.

Activités

Etudes expérimentale de l'atomisation et des sprays

Compétences

Docteur en mécanique des fluides ayant une expérience sur la mesure des sprays et de l'atomisation

Contexte de travail

Le poste d'une durée de 1 an (qui pourra être étendue) se déroule au CORIA département TASC qui comprend 14 chercheur permanent et environ 20 chercheur contractuels

Le CORIA est une Unité Mixte de Recherche (UMR) rattachée à l'Institut d'Ingénierie et des Systèmes (INSIS) du CNRS, à l'Université de Rouen et à l'Institut des Sciences Appliquées (INSA) de Rouen. Il est implanté sur le technopôle du Madrillet, près de Rouen, en Haute Normandie. Les domaines de recherche du CORIA couvrent des études fondamentales et appliquées sur les écoulements réactifs ou non réactifs : écoulements diphasiques, phénomènes de mélange turbulent, combustion, plasmas, etc. Les mécanismes physiques et les procédés menant à la réduction des émissions polluantes dans les systèmes réactifs constituent des axes prioritaires de recherche.



Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Pas de risque identifiés au de là des mesures d'écoulements fluides

Informations complémentaires

Projet d'action RIA Horizon de l'UE FFLECS, "Novel Fuel-Flexible ultra-Low Emissions Combustion systems for Sustainable aviation" L'amélioration de la qualité de l'air local dans les aéroports tout en décarbonisant l'aviation peut être obtenue en passant à des carburants aéronautiques durables (SAF) et à l'hydrogène (H2), comme le confirment les récents programmes de développement de moteurs.
(SAF) et à l'hydrogène (H2), comme le confirment les récents programmes de développement de moteurs. Cependant, ces deux carburants nécessitent
des développements significatifs dans la chambre de combustion des turbines à gaz, car les technologies actuelles permettent non seulement de réduire davantage les émissions de NOx et de PM
comme le prévoient les normes et les objectifs à long terme, mais aussi parce qu'elles ne sont normalement pas adaptées à la combustion directe à 100 % de l'hydrogène.
d'hydrogène. Dans ce projet, des architectures de combustion révolutionnaires seront étudiées, élargissant les résultats préliminaires des précédents projets Clean Sky 2 "Innovative NOx Reduction".
Sky 2 "Innovative NOx Reduction Technologies" en termes de portée scientifique et de TRL. En particulier, ce projet fera progresser (i)
le Lean Azimuthal Flame (LEAFinnox), un nouveau système de combustion basé sur l'oxydation sans flamme, (ii) le Compact Helically Arranged
(CHAIRlift), un nouveau système qui utilise des flammes soulevées maigres en interaction, et (iii) la manipulation plasma et électrique du spray et du mécanisme de stabilisation de la flamme.
et du mécanisme de stabilisation de la flamme. La flexibilité des combustibles offerte par ces nouveaux concepts est essentielle pour permettre les opérations SAF et H2
. Cette caractéristique unique sera exploitée pour mettre au point de nouvelles stratégies de cycle LTO à double carburant et une utilisation à très faible taux de NOx et à très faible taux de suie, en monocarburation ou en bicarburation.
et à très faible teneur en suie, en monocarburation ou en bicarburation. Des expériences sur des installations dédiées disponibles et des travaux numériques seront réalisés afin de fournir des connaissances au niveau fondamental et pratique qui permettront à l'industrie de la transformation des métaux de s'adapter à l'évolution du marché.
fondamentales et pratiques qui permettront des développements TRL3 et plus à la fin du projet. Le projet inclura de nouvelles méthodes de
CFD, des modèles d'ordre inférieur et d'IA, ainsi que de nouvelles techniques de stabilisation prêtes à être exploitées commercialement.