En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6502-MICPAR-001 - H/F: Chercheur / Chercheure CDD en RMN des verres contenant de l'iode

H/F: Chercheur / Chercheure CDD en RMN des verres contenant de l'iode

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 9 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR6502-MICPAR-001
Lieu de travail : NANTES
Date de publication : vendredi 18 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 11 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2800 € à 4000 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le poste proposé s'inscrit dans le cadre du projet Iodine-CLEAN-UP (ANR, 2021-2026). Ce projet vise à concevoir des matrices vitreuses capables de stocker et immobiliser une grande quantité de 129I issu de l'industrie nucléaire ; notamment via un protocole de synthèse sous pression pour augmenter la limite de solubilisation de l'iode. En raison de sa très longue demi-vie (15.7 Ma) et de son extrême mobilité dans l'environnement, l'iode représente en effet un élément nécessitant une approche spécifique dans le cadre du conditionnement des déchets nucléaires.
La personne recrutée aura en charge une caractérisation très approfondie par RMN du solide d'échantillons représentatifs afin de mieux comprendre les mécanismes d'incorporation de l'iode dans des verres aluminoborosilicatés. En particulier, des échantillons seront fabriqués avec un enrichissement isotopique en 29Si et en 17O afin d'explorer les techniques les plus avancées de la RMN du solide.

Activités

- Mettre en œuvre des techniques de corrélations homonucléaires et hétéronucléaires (spatiales et via la liaison chimique), comme le REDOR, D-HMQC, J-HMQC, J-INADEQUATE, sur des paires des noyaux tels que 29Si-11B/27Al,17O-29Si/11B/27Al, 23Na-11B/27Al ou 27Al/11B.
- Analyser les données produites
- Interpréter les résultats au regard des autres techniques de caractérisations et des conditions de synthèse

Compétences

Le candidat ou la candidate devra être titulaire d'un doctorat en sciences des matériaux (ou d'un domaine proche).
Les compétences requises sont
- Très bonne maitrise de la RMN de l'état solide.
- Connaissances approfondies en sciences des matériaux.
- Connaissance générale du domaine des verres
- Savoir travailler en collaboration avec les autres membres du projet (chercheurs, doctorants) impliqués dans la synthèse et caractérisation des échantillons.
- Capacité à valoriser la recherche (participation à des congrès, posters de présentation, présentations orales, rédaction d'articles scientifiques).

Contexte de travail

Le poste est localisé à l'Institut des Matériaux de Nantes Jean Rouxel (IMN,UMR6502, https://www.cnrs-imn.fr) qui rassemble aujourd'hui 200 personnes dont 120 permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs), une soixantaine de doctorants et une vingtaine de post-doctorants. À travers la conception et la caractérisation de nouveaux matériaux, la démarche du laboratoire conduit à l'optimisation d'un large éventail de propriétés en vue d'applications ciblées.
Une partie des expériences sera réalisée au Laboratoire de Structure et Dynamique par Résonance Magnétique (NIMBE, CEA, Paris-Saclay) équipé de sondes RMN (Triple H/X/Y) dédiées aux expériences de corrélations hétéreonuclaires.

Contraintes et risques

Une partie des expériences sera réalisée au Laboratoire de Structure et Dynamique par Résonance Magnétique (NIMBE, CEA, Paris-Saclay).

Informations complémentaires

- Les candidatures devront être accompagnées d'un curriculum vitae, d'un résumé de l'expérience de recherche, du nom et de l'adresse électronique de deux contacts.
- La date d'embauche peut être ajustée.
- La durée du contrat pourrait être étendue jusqu'à 16 mois.

On en parle sur Twitter !