En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6297-GAECLI-001 - CDD chercheur-e H/F en sociologie de la santé et du droit

CDD chercheur-e H/F en sociologie de la santé et du droit

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6297-GAECLI-001
Lieu de travail : NANTES
Date de publication : mercredi 12 février 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2643€ à 3766€ brut par mois selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Il s'agira de mener une enquête sociologique de terrain par observation et par entretiens auprès de patients adolescents atteints de la maladie rare de Duchenne. L'enjeu de l'étude sera ainsi d'explorer, d'un point de vue sociologique et réglementaire, la tension entre l'optimisation des soins et le respect des droits fondamentaux des enfants (au sens de la minorité juridique). La recherche inductive, de type ethnographique, va reposer sur la réalisation de vingt à trente entretiens auprès d'adolescents (de 10 à 15 ans) et de leur famille, sur une une vingtaine d'entretiens auprès de soignants, et sur une centaine d' observations de consultations cliniques. L'enquête se déroulera au domicile des jeunes patients ayant été rencontrés dans le cadre des centres de soin : les centres de référence des maladies neuromusculaires rares (CRMNR) de Nantes et de Paris-Necker.

Activités

- Réaliser un état de l'art et une bibliographie exhaustive à l'intersection de la sociologie du droit et de la sociologie de la santé sur les patients atteints de maladie rares et les manières dont ils sont pris en charge par les institutions médicales.
- Réaliser des observations (une centaine environ) des consultations médicales afin de décrire les interactions soignants/soignés c'est-à-dire la co-production de données médicales lors des consultations multidisciplinaires dédiées à la maladie de Duchenne. En parallèle à la rédaction du journal de terrain, l'ethnographe mettra en place un support écrit, sous forme de tableau, afin de réaliser l'inventaire des modes d'inscription dans les activités de soin : espaces de coprésence, registres discursifs, outils et techniques employés, gestuelles, etc. Il s'agira ici de dresser un schéma général de l'environnement médical dans lequel évoluent les adolescents touchés par la maladie de Duchenne.
- Procéder à la réalisation d'environ une vingtaine d'entretiens auprès des professionnels de soin (pédiatre, généticien, diététicien, médecin physique et de réadaptation, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue, psychomotricien, etc.) et de 20 à 30 entretiens à visée compréhensive auprès des adolescents et de leurs parents.
- Comparer les entretiens retranscrits et les analyser de manière transversale en équipe.
- Rédiger un rapport de recherche qui rend compte de l'étude empirique et de ses conclusions. Reprise de la problématique à l'aune des résultats de la recherche, formulation des interprétations sociologiques, actualisation des sources bibliographiques, mise en perspective avec l'état de l'art, analyse comparative avec la littérature anglo-américaine.
- Rédiger plusieurs articles dans des revues scientifiques internationales de sociologie de la médecine dont deux articles en anglais pour les revues Children & Society, Sociology of Health & Illness.
- Présenter les résultats des travaux dans plusieurs colloques et conférences scientifiques internationales (dont deux au moins en anglais) à l'étranger.

Compétences

- Les candidats-es doivent être titulaires d'un doctorat en sociologie
- Compétences empiriques de terrain : observations et entretiens. Des capacités d'observation et de conduite d' entretien sont attendues.
- Compétences et expériences significatives en sociologie de la santé et en sociologie du droit de la santé. La connaissance et une expérience dans le domaine des maladies dégénératives sont un atout.
- Autonomie et prise d'initiative dans le travail
- Rigueur scientifique et capacité d'organisation
- Capacité au travail collaboratif sur des projets pluridisciplinaires
- Maitrise écrite et orale de l'anglais
- Bonnes aptitudes rédactionnelles et capacité à valoriser les résultats de la recherche (rédaction d'articles, communication dans des colloques, ...)
- Bon sens relationnel

Contexte de travail

Le laboratoire DCS (Droit et Changement Social, UMR 6297, chemin de la Censive du Tertre, Nantes), qui est composé de 200 membres, analyse le rôle du phénomène juridique dans les transformations de la société contemporaine. DCS cherche à articuler une perspective interne (la recherche en droit) et une perspective externe (la recherche sur le droit). Le phénomène juridique s'inscrit aujourd'hui dans des échelles spatiales multiples allant du local au global. Aussi, le laboratoire DCS a développé des études relatives à l'échelle locale et des études relatives à l'espace européen et international.L'approche soutenue par le laboratoire vise à coupler trois dimensions de l'analyse du droit : d'une part, l'analyse des règles et de leur ordonnancement ; d'autre part, l'analyse de la cohérence d'ensemble des droits dans le cadre d'une démarche relevant de l'intradisciplinarité ou du « dialogue des droits entre eux » permettant de repérer notamment les dynamiques communes, les thèmes émergents transversaux, les cadres d'analyse adéquats ; enfin, l'analyse des fondements du droit et de l'impact du droit sur la société à travers une démarche d'interdisciplinarité reposant sur une mobilisation de disciplines connexes au droit (sociologie, histoire, philosophie, science politique).

La candidate ou le candidat sera amené(e) à travailler pour l'axe Justice et Société et sera placé sous la responsabilité directe de Gaëtan Cliquennois (chargé de recherche au CNRS).

Contraintes et risques

Aucun risque connu.

Informations complémentaires

Programme financé par la Fondation de France

On en parle sur Twitter !