En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6294-INNMUT0-006 - Etude théorique et numérique de la convection thermique dans un ferrofluide dans un anneau cylindrique (H/F)

Etude théorique et numérique de la convection thermique dans un ferrofluide dans un anneau cylindrique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 4 novembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6294-INNMUT0-006
Lieu de travail : LE HAVRE
Date de publication : jeudi 14 octobre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 9 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 3600 et 4800 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le chercheur devra formuler le problème de la convection thermo-hydrodynamique dans un ferrofluide confiné dans un anneau cylindrique soumis à un gradient radial de température et un champ magnétique. Il faudra ensuite utiliser le code de stabilité linéaire développé au laboratoire pour déterminer les modes critiques et faire une analyse énergétique des différentes forces en présence. Le chercheur pourra rédiger les résultats obtenus sous forme de projets d'articles à soumettre dans des revues appropriées de Physique ou de Thermique.

Activités

Le chercheur devra réaliser les actions suivantes :
- mener un travail bibliographique sur la ferrohydrodynamique et les transferts thermiques dans les ferrofluides
- déterminer la configuration du champ magnétique approprié à la géométrie annulaire cylindrique en complément aux travaux disponibles dans la littérature
- écrire les équations de stabilité linéaire sous forme de problème aux valeurs propres
- déterminer les valeurs propres, la relation de dispersion des modes marginaux et les modes critiques
- faire une analyse énergétique du problème
- rédiger les résultats sous forme d'articles

Compétences

Le chercheur devra avoir des compétences théoriques en Electromagnétisme et en Hydrodynamique ainsi que de bonnes compétences en modélisation numérique.
Il devra travailler en équipe et être en mesure d'assurer l'encadrement des stagiaires de niveau Master (M1 ou M2) souhaitant travailler sur le sujet.
Le chercheur devra avoir une bonne maîtrise de l'Anglais parlé et écrit.

Contexte de travail

Le LOMC comprend environ 100 personnes (40 enseignants-chercheurs et chercheurs), 10 BIATTS, 10 chercheurs post-doctorat et environ une quarantaine de doctorants. Le laboratoire accueille une vingtaine de stagiaires Master par an et une dizaine de chercheurs invités par an. Il comporte trois équipes (Acoustique, Géoenvironnement, Hydrodynamique et Plasmas). Le chercheur recruté travaillera dans l'équipe "Hydroynamique et Plasmas" au sein du groupe ITT(Instabilités et Transition vers la Turbulence). Il bénéficiera des moyens de calcul et pourra avoir accès aux ressources du CRIANN (sur demande) pour de lourds calculs gourmands en mémoire.

On en parle sur Twitter !