En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6174-REMTRI-006 - Ingénieur de recherche en chimie H/F

Ingénieur de recherche en chimie H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 7 mars 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur de recherche en chimie H/F
Référence : UMR6174-REMTRI-006
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MONTBELIARD
Date de publication : jeudi 15 février 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 15 avril 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2782-3100
Niveau d'études souhaité : Niveau 7 - (Bac+5 et plus)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Sciences de l'information : traitements, systèmes intégrés matériel-logiciel, robots, commandes, images, contenus, interactions, signaux et langues

Missions

Dans le cadre du développement de la start-up, le laboratoire FEMTO-ST recherche un(e) ingénieur(e) en chimie pour un CDD (18 mois) sur financement du CNRS. Vous serez embauché(e) par le CNRS, et serez en lien direct avec la startup et l'Université du Michigan. Ce poste peut ensuite être converti en contrat permanent, embauché par la start-up, offrant une participation au capital pour les employés éligibles.

Au cours des prochains mois, l'objectif est d'intégrer le système d'actionnement électrostatique existant pour contrôler de manière autonome l'attachement entre deux micro-robots.

Activités

- Spécifier les composants de références et les méthodes de dépôts, fabriquer en salle blanche les prototypes d’actionneurs électrostatiques, les caractériser, et effectuer des analyses physico-chimiques, qualitatives, quantitatives.
- Itérer avec notre expert interne en modélisation numérique avant et après les essais.
- Piloter les différentes étapes du processus de développement jusqu’à l’industrialisation, définir les procédés industriels et les critères de qualité.
- Réaliser un démonstrateur d’attachement entre modules par actionnement électrostatique.
- Consolider des partenariats et réseaux pour l’assemblage et la fabrication des composants.
- Collaborer avec le marketing et le commercial sur la valeur ajoutée de la solution.

Compétences

- Doctorat en chimie ou en science des matériaux, ou master spécialisé ou diplôme d'école d'ingénieur avec au moins 1 an d'expérience.
- Expérience des électrodes, des batteries et des condensateurs.
- Expérience du dépôt de couches minces, du moulage, de l'impression 3D résine, des installations en salle blanche.
- Vous aimez travailler en équipe, parler en public et argumenter vos choix en réunion.
- Vous êtes autonome dans la gestion de vos tâches et prenez des initiatives.
- Vous souhaitez participer à un projet futuriste, au sein d'une équipe internationale à la pointe de son domaine au niveau mondial, avec des perspectives d'évolution rapide.
- Vous avez un bon niveau d'anglais écrit et parlé (B2).

Contexte de travail

L'institut FEMTO-ST (Franche-Comté Électronique Mécanique Thermique et Optique - Sciences et Technologies) est une unité de recherche mixte associée avec le CNRS (UMR 6174) et rattachée simultanément à l'Université Franche-Comté (UFC), l'École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques (ENSMM), et l'Université de technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM). L'équipe du Département d'Informatique des Systèmes Complexes (DISC) est experte dans les algorithmes de systèmes distribués multi-agents pour la reconfiguration d'objets d'une forme à l'autre, connue sous le nom de Matière Programmable.

Le Laboratoire de Circuits Intégrés du Michigan (MICL) de l'Université du Michigan, inventeur du plus petit ordinateur au monde, spécialiste des circuits numériques intégrés à très grande échelle (VLSI) et de leurs applications dans les systèmes basés sur la récolte d'énergie offrant un fonctionnement perpétuel.

À la suite de nombreux travaux de recherche, le laboratoire FEMTO-ST et l'Université du Michigan s'associent dans la création d'une startup, PHIGI, s'appuyant sur le développement d'une nouvelle technologie d'actionneur électrostatique autonome en énergie pour la Matière Programmable.

L'utilisation de l'électrostatique dans la microrobotique modulaire a montré un ratio forces d'attachement contre énergie consommée prometteur pour l'actionnement de modules ou particules à très petite échelle. Ce nouveau type d'actionneur permettrait notamment à des milliers de microbilles de s'assembler automatiquement entre elles, avec un champ d’applications très large.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

- Premier contact par téléphone.
- Entretien(s) par visio avec les fondateurs pour valider l’adéquation avec le profil recherché.
- Tests techniques et entretien avec nos ingénieurs.