En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6164-MAXZHA-008 - CDD Chercheur DOSIMÉTRIE POUR ÉVALUATION DE L'EXPOSITION DANS DES SCÉNARIOS 5G EN ONDES MILLIMÈTRES (H/F)

CDD Chercheur DOSIMÉTRIE POUR ÉVALUATION DE L'EXPOSITION DANS DES SCÉNARIOS 5G EN ONDES MILLIMÈTRES (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 30 octobre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6164-MAXZHA-008
Lieu de travail : RENNES,RENNES
Date de publication : vendredi 9 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2650 à 3800€ brut / mois selon experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Ce projet interdisciplinaire se concentre sur l'évaluation de l'exposition humaine aux ondes millimétriques en champ proche appliquée aux réseaux 5G. L'interaction des terminaux 5G avec le corps humain affecte non seulement les performances sans fil du système, mais nécessite un examen attentif de l'exposition de l'utilisateur aux champs électromagnétiques. Cela comprend l'exposition aux ondes millimétriques par des dispositifs portables et mobiles, ce qui entraîne une absorption locale dans des conditions d'exposition en champ proche [1]. Les approches de dosimétrie existantes - développées à l'origine pour les réseaux 3G / 4G fonctionnant dans la gamme inférieure à 6 GHz - ne sont pas directement extensibles aux ondes millimétriques. Ceci motive nos recherches vers de nouvelles solutions pour une dosimétrie expérimentale précise dans les bandes 24 GHz et 60 GHz [2]. Ce projet s'appuie sur l'expertise scientifique et technique unique du laboratoire IETR du CNRS dans les domaines de la bioélectromagnétique et des systèmes rayonnants complexes.

Activités

Les techniques expérimentales de dosimétrie en ondes millimétriques existantes sont limitées aux mesures de champ électromagnétique à l'aide de sondes en espace libre à proximité d'appareils sans fil. Ces solutions ne tiennent pas compte des effets de la proximité immédiate du corps humain et introduisent donc une erreur significative dans les niveaux d'exposition estimés. Pour surmonter ces limitations, nous avons proposé une approche alternative basée sur un modèle d'équivalent peau solide dans la bande 60 GHz [3]. Ce modèle équivalent tissu solide sera utilisé comme point de départ pour concevoir un prototype de système de dosimétrie à ondes millimétriques pour les mesures de la densité de puissance tenant compte de la perturbation du champ électromagnétique rayonné par un appareil sans fil en présence du corps humain. Le projet se concentrera principalement sur le développement d'un système instrumenté qui intégrera deux fonctionnalités clés: (1) il reproduira fidèlement le coefficient de réflexion de la peau humaine; (2) il permettra la récupération de la densité de puissance sur la base des mesures sur le terrain à l'intérieur du modèle équivalent tissu.

[1] A. Guraliuc, M. Zhadobov, R. Sauleau, L. Marnat, L. Dussopt. Near-field user exposure in forthcoming 5G scenarios in the 60-GHz band. IEEE Transactions on Antennas and Propagation, 65(12), pp. 6606–6615, Dec. 2017.
[2] M. Zhadobov, C. Leduc, A. Guraliuc, N. Chahat, R. Sauleau. Antenna / human body interactions in the 60 GHz band: state of knowledge and recent advances. Advances in Body-Centric Wireless Communication: Applications and State-of-the-art, IET, pp. 97 – 142, Jun. 2016.
[3] A. R. Guraliuc, M. Zhadobov, O. De Sagazan, R. Sauleau. Solid phantom for body-centric propagation measurements at 60 GHz. IEEE Transactions on Microwave Theory and Techniques, 62(6), pp. 1373–1380, May 2014.

Compétences

- Etre titulaire d'un un doctorat en électro-magnétisme ou électronique
- Avoir une solide expérience en électromagnétique, conception d'antennes et ingénierie des micro-ondes
- Avoir des connaissances générales en électronique et / ou bioélectromagnétique
- Connaître la modélisation numérique
- Avoir une expérience des solveurs numériques commerciaux ou open-source (par exemple CST, Ansys, SIM4LIFE)
- Avoir des compétences en programmation (par exemple MATLAB)
- Savoir parler et rédiger en anglais
- Connaître la langue française

Contexte de travail

Le candidat rejoindra le laboratoire IETR. Nos activités de recherche en électromagnétique biomédicale couvrent un large spectre de recherche fondamentale et appliquée allant de la multi-physique et de la modélisation multi-échelle aux technologies de pointe pour les communications sans fil centrées sur le corps. L'équipe a été à l'origine d'innovations pionnières en électromagnétique biomédicale, notamment les premiers modèles équivalents de tissu à ondes millimétriques, un nouveau concept de fantôme de surface basé sur la réflectivité, une nouvelle technique de caractérisation multi-physique à large bande pour les matériaux de type Debye, des antennes textiles innovantes à ondes millimétriques. pour les vêtements intelligents, les antennes UHF miniatures implantables ultra-robustes et la première chambre de réverbération à ondes millimétriques.

Informations complémentaires

Pour postuler merci de nous adresser (au format PDF):
• CV (y compris les coordonnées de deux références professionnelles [mail, adresse, fonction])
• Lettre de motivation (y compris une explication de l'intérêt pour la recherche que nous menons et pourquoi le candidat pense qu'il / elle est apte pour le poste)

On en parle sur Twitter !