En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5821-CHRVEL-063 - Chercheur en cosmologie observationnelle (H/F)

Chercheur en cosmologie observationnelle (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5821-CHRVEL-063
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : lundi 20 janvier 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2617 euros brut mensuels pour uen experience inferieure à 2 ans
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Les missions confiées seront le développement et le renforcement de l'utilisation des amas de galaxies comme sonde cosmologique de LSST. Le(a) chercheur(euse) aura un rôle moteur sur un ou plusieurs aspects relevant de la cosmologie avec les amas : l'identification d'amas dans les données, l'estimation de leur masse, l'inférence cosmologique, ou encore l'analyse de données existantes. Au LPSC, l'équipe de recherche travaille sur ces sujets en étroite collaboration avec l'équipe LSST du LAPP (Annecy) et au sein de LSST-DESC (collaboration internationale préparant l'exploitation cosmologique des données de LSST). Au LPSC plusieurs chercheurs sont impliqués dans la cosmologie avec les amas, non seulement avec LSST, mais également Euclid et NIKA2 favorisant ainsi l'opportunité de développer des synergies avec d'autres expériences.
Le groupe DARK travaille également à la calibration et au commissioning de la caméra de LSST et continuera ce travail jusqu'au commencement du relevé en 2022; le chercheur aura donc aussi l'opportunité de contribuer à cette expérience et à l'analyse des toutes premières données prises sur le ciel par l'instrument.

Activités

•Analyses de données photométriques
•Développement de nouveaux outils d'analyses
•Modélisation et inférence statistique

Compétences

•Thèse en astrophysique ou domaines connexes
•Une expérience passée en cosmologie observationnelle dans le visible, en analyse de données, dans l'estimation des redshifts photométriques, sur l'effet de lentille faible ou sur la physique des amas, seront des atouts pour ce poste

Contexte de travail

Le Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie (LPSC) de Grenoble conduit des recherches expérimentales et théoriques en physique fondamentale dans les domaines au cœur de l'IN2P3. L'équipe d'accueil DARK travaille plus spécifiquement dans les domaines de la cosmologie, de la détection indirecte de matière noire, ainsi que du rayonnement cosmique. Au niveau international, ce postdoc s'inscrit dans le cadre de la Dark Energy Science Collaboration (DESC), visant l'exploitation cosmologique des données de LSST

Informations complémentaires

Les dossiers de candidature doivent contenir : lettre de motivation, CV, liste de publications et rapport sur les travaux effectués ainsi que deux lettres de recommandation

On en parle sur Twitter !