En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5814-CLABOM-033 - Ingénieur de Recherche Infrastructure Informatique pour le projet H2020 ESCAPE (H/F)

Ingénieur de Recherche Infrastructure Informatique pour le projet H2020 ESCAPE (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5814-CLABOM-033
Lieu de travail : ANNECY LE VIEUX
Date de publication : lundi 23 mars 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Rémunération : entre 2437,62 à 3101,07 € bruts par mois, selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le laboratoire LAPP propose un poste d'ingénieur de recherche expert.e en infrastructures dans le cadre d'ESCAPE (European Science Cluster of Astronomy & Particle physics ESFRI research infrastructures), un projet financé par la Commission européenne. Le.a candidat.e retenu.e, membre du service informatique et intégré.e à l'équipe qui gère la plateforme MUST, participera au travail de création de nouveaux services innovants en lien avec le projet ESCAPE, ainsi qu'aux tâches de surveillance et de maintenance de ces services

Activités

Le.a candidat.e retenu.e sera chargé.e de :
­- Participer ou piloter en équipe, selon le projet, les études et le déploiement de nouveaux services dans l'environnement ESCAPE et plus particulièrement le service de DATALAKE pour le stockage des données autour de l'écosystème BIGDATA en collaboration avec d'importants datacenters européens dont le CERN. Des services associés qui pourraient être également implémentés sont par exemple un environnement de type cloud pour faciliter le déploiement des services, ...
­- Réaliser les études d'impact, le dimensionnement et le chiffrage des solutions préconisées et leur cohérence avec l'architecture existante.
­- Définir et rédiger les procédures d'exploitation.
­- Concevoir et exécuter des bancs d'essai pour mesurer les performances des systèmes, analyser puis présenter les résultats.
­- Diagnostiquer et résoudre des problèmes.
­- Participer à la veille technologique.
­- Participer ou animer un groupe de travail.
­- Présenter les solutions mises en place lors de réunions de groupes de travail ESCAPE ou de conférences internationales d'informatique.

Compétences

Niveau d'études souhaité : Ecoles d'ingénieurs ou Master en informatique.

- Connaissance de l'architecture et de l'environnement technique systèmes et réseaux de ferme de calcul sous LINUX, en environnement distribué et dans un contexte de gestion de données avancé.
- Techniques de virtualisation
- Sécurité des systèmes d'information et de communication.
- Outils d 'analyse de performance.
- Langage de script : python, bash, perl ...
- Anglais technique, compréhension et expression orale et écrite
- Techniques de communication
- La connaissance des systèmes de gestion de base de données, des logiciels de grille EGI ou WLCG , des technologies innovantes telles que le Cloud, certaines solutions de l'écosystème BigData ou des containers serait un plus.

Compétences opérationnelles
- Modéliser et concevoir les architectures techniques du système d'information
- Rédiger et mettre à jour la documentation fonctionnelle et technique
- Anticiper les évolutions fonctionnelles et techniques
- Évaluer une solution informatique.
- Gérer la sécurité de l'information
- Pratiquer une veille technologique
- Travailler en équipe
- Piloter un projet
- Mettre en œuvre une démarche qualité
- Animer une réunion
- Initier et conduire des partenariats
- Assurer une veille technologique

Compétences comportementales
- Capacité de conceptualisation
- Créativité / Sens de l'innovation
- Sens de l'organisation
- Capacité de décision
- Capacité à travailler dans un contexte international

Contexte de travail

Le LAPP (https://lapp.in2p3.fr/) est un laboratoire de physique des hautes énergies situé à Annecy, à 50 km de Genève. Le laboratoire a été fondé en 1976 et est l'un des laboratoires de l'IN2P3 (Institut de physique nucléaire et de physique des particules), institut du CNRS (Centre national de la recherche scientifique). Le LAPP est un laboratoire commun de recherche de l'Université Savoie Mont Blanc (USMB) et du CNRS‐IN2P3. Près de 150 personnes travaillent au LAPP. Les recherches menées au LAPP visent à étudier les constituants ultimes de la matière, leurs interactions fondamentales, ainsi qu'à explorer leurs liens avec les grandes structures de l'Univers. Le LAPP coordonne le projet financé par la commission européenne ESCAPE.
ESCAPE vise à relever les défis de la science ouverte partagés par les installations ESFRI (CTA, ELT, EST, FAIR, HL‐LHC, KM3NeT, SKA) ainsi que par d'autres infrastructures de recherche paneuropéennes dans les domaines de l'astronomie et de la physique des particules (CERN, ESO, JIV‐ERIC, EGO‐ Virgo). La complexité de tout ce nouvel environnement scientifique augmente rapidement, le volume de données produit connaît une augmentation considérable et les logiciels d'analyse des données deviennent de plus en plus complexes. D'autre part, ces données devront être accessibles aux communautés scientifiques émergentes qui collaborent et interagissent. Les actions ESCAPE ont pour objectif de fournir des solutions permettant d'intégrer des données, des outils, des services et des logiciels scientifiques, mais aussi de favoriser des approches communes pour la mise en œuvre de la gestion des données ouvertes.
Inauguré officiellement en 2007, le mésocentre MUST a permis la mise en production progressive d'une ferme de calcul importante destinée en premier lieu au traitement des données du LHC au CERN en tant que Tier-2 pour ATLAS et LHCb, au calcul scientifique d'une communauté élargie dans les domaines de la Physique des Particules, de l'Astrophysique, des Sciences de la Terre, et de la simulation Monte-Carlo grâce à son intégration dans la grille européenne EGI (European Grid Infrastructure) mais également au calcul scientifique des laboratoires de l'Université Savoie Mont Blanc, en tant que partenaires du projet. L'exploitation et le support utilisateur de cette plateforme CNRS/USMB sont sous la responsabilité du LAPP.
L'infrastructure de 2000 cœurs et 2,2Po de stockage, intègre dans la même plateforme, et de manière transparente, des équipements hétérogènes dont des configurations High-performance Computing, des CPUs et GPUs et l'accès à des systèmes de stockage avancés. Des études d'ouverture au monde socio-économique sont en cours grâce au soutien de la fondation USMB.

Le.a candidat.e retenu.e sera rattaché.e à l'équipe MUST du LAPP et à ce titre, sera invité.e à contribuer au bon fonctionnement de cette plateforme.

Contraintes et risques

Des voyages réguliers (maximum 3-4 jours) en Europe sont à prévoir.

On en parle sur Twitter !