En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5801-SYLJAC-003 - Post doc H/F CMC par voie gazeuse totale

Post doc H/F CMC par voie gazeuse totale

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 30 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5801-SYLJAC-003
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : lundi 9 novembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2648 et 3054 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Sous la direction du chef de projet, le/la post-doctorant(e) prendra en charge l'installation, la mise en route et prise en main d'un nouveau réacteur CVD/CVI. Puis, dès que possible, il/elle déterminera les meilleures conditions permettant de synthétiser dans la nouvelle installation CVD/CVI les premiers CMC améliorés. Il caractérisera les échantillons obtenus.

Activités

- prendre en charge l'installation et la mise en route du nouveau réacteur CVD/CVI,
- choisir le système / précurseur chimique le plus pertinent pour les premiers essais de faisabilité,
- mener une étude paramétrique CVI,
- réaliser des matrices de CMC « full CVI » à densité améliorée dans des préformes optimisées,
- établir les relations entre les paramètres du procédé et les caractéristiques des matrices obtenues.

Compétences

Docteur(e) en Physico-chimie des matériaux profil élaborateur/expérimentateur de préférence en voie gazeuse.
Aptitude à travailler en équipe, capacité d'adaptation et de communication, rigueur, organisation et autonomie.
Goût (très) prononcé pour l'expérimentation.

Contexte de travail

Situé à Pessac (33), le laboratoire des composites thermostructuraux (LCTS) mène des recherches fondamentales et appliquées sur les composites à matrice céramique (CMC). Le LCTS est la plus ancienne unité mixte de recherche CNRS-Université avec un partenaire industriel : le groupe Safran. Le laboratoire est également associé au Commissariat à l'Energie Atomique (CEA). Les CMC sont développés pour des applications dans des environnements extrêmes tels que les applications aéronautiques, spatiales ou dans le domaine de l'énergie.
Le poste proposé s'inscrit dans la cadre du projet GaMA, qui concerne l'élaboration par voie gazeuse des matériaux pour l'aérospatiale de prochaine génération : les futurs composites à matrice céramique (CMC). Les objectifs sont : (i) d'augmenter le taux de densification des préformes, dont l'architecture initiale aura été optimisée pour diminuer la porosité finale et, (ii) d'obtenir des matériaux avec de nouvelles compositions et microstructures permettant d'augmenter leurs performances. Pour cela, un réacteur combinant différentes variantes d'infiltration/dépôt chimique en phase vapeur (CVD/CVI) est en cours de conception. Ce réacteur polyvalent sera un nouvel outil expérimental permettant de valider les modèles de CVD/CVI et/ou d'appliquer de nouveaux concepts d'élaboration.

Contraintes et risques

Pas de risque si les règles en matière d'hygiène et de sécurité sont respectées.

On en parle sur Twitter !