En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5798-THOGUE-007 - Postdoctorat en physique statistique hors équilibre: premières rencontres en milieu complexe (H/F)

Postdoctorat en physique statistique hors équilibre: premières rencontres en milieu complexe (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 24 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5798-THOGUE-007
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : TALENCE
Date de publication : vendredi 13 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 805€ et 3 963€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le postdoctorant explorera plusieurs aspects théoriques de propriétés de premier passage. Le temps de premier passage est le temps mis par un marcheur aléatoire (comme une particule diffusant dans un fluide) pour atteindre une cible. Les temps de premier passage ont des applications dans de nombreux contextes, dont la réactivité, vu que des réactants doivent inévitablement se rencontrer avant de réagir. Les propriétés de premier passage sont en général bien caractérisées pour des particules diffusant dans des fluides simples. Au contraire, dans des environnements complexes, où le marcheur interagit avec d'autres variables, les propriétés de premier passage sont beaucoup moins comprises. Le postdoctorant participera à la caractérisation de ces propriétés de premier passage en milieu complexe, sur la base d'outils théoriques ayant récemment été publiés par l'équipe.



Plus spécifiquement, le postdoctorant cherchera à établir un formalisme permettant de calculer les temps de premier passage entre deux particules se mouvant aléatoirement en milieu hétérogène, afin de déterminer comment les propriétés microscopiques du milieu influent sur les temps de rencontre. 



Un autre problème consistera à étudier la cinétique des événements rares. Pour de tels événements des résultats exacts existent dans la limite de faible bruit. Le post-doctorant déterminera si cette limite peut être intervertie avec la limite d'un grand nombre de degrés de liberté avec lequel le marcheur (ou la coordonnée de réaction) pourrait interagir dans les systèmes complexes.

Activités

- Théories analytiques sur les premiers passages

- Simulations numériques de processus stochastiques 

- Ecriture de manuscrits et publication d'articles scientifiques

Compétences

Le candidat devra être en possession au début du contrat d'une thèse en physique statistique, physique théorique ou domaine relié
. Des compétences en calcul analytiques sont attendues
. La maîtrise des outils de calcul scientifique et de simulations est un plus.

Contexte de travail

Le post-doctorant travaillera avec Thomas Guérin. Le postdoctorant rejoindra le laboratoire LOMA, où les activités de recherche couvrent de nombreux domaines de la physique. Les aspects théoriques, ainsi que le thème de la physique statistique, sont bien représentés au laboratoire. Le LOMA est situé près de Bordeaux dans le sud-ouest de la France.

Contraintes et risques

- Date de début du post-doctorat flexible, idéalement en 2023

- la durée du contrat peut être supérieure à 24 mois si le budget le permet (jusqu'à 3 ans pour un chercheur sans expérience après la thèse) 

- origine des fonds ANR jeune chercheur jeune chercheuse.

On en parle sur Twitter !