En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5635-DAMVOI-011 - Poste ingénieur (H/F) Développement d'un pilote électrolyseur sous flux pour la conversion du CO2 en éthylène

Poste ingénieur (H/F) Développement d'un pilote électrolyseur sous flux pour la conversion du CO2 en éthylène

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 12 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5635-DAMVOI-011
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mardi 21 juin 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2522,34 € brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Notre groupe a récemment fait état de stratégies prometteuses pour la conversion du CO2 en produits de valeur tels que le monoxyde de carbone (ACS Catalysis, 2021, 11, 20, 12701-12711) ou l'éthylène (Nature Communications, 2021, 12, 7210). Le candidat retenu sera responsable de la mise à l'échelle de notre technologie de conversion du CO2. Plus précisément, il/elle s'attaquera aux principaux défis suivants : 1) la mise à l'échelle du système de réduction électrochimique, 2) l'obtention d'une stabilité ultra-longue.

Activités

La personne recrutée sera en charge de :
- 1) préparer les électrodes,
- 2) tester les catalyseurs dans un électrolyseur sous flux,
- 3) développer un prototype de démonstration,
- 4) de fournir des analyses technico-économiques de la technologie sur la base des progrès expérimentaux.

Compétences

Nous recherchons des candidat(e)s très motivé(e)s ayant une formation universitaire documentée et une expérience en laboratoire dans le domaine de l'électro-catalyse, des piles à combustible ou des batteries. Une expérience dans le domaine de la réduction du CO2 est fortement souhaitée. Nous accueillons également les candidatures avec une expérience en génie chimique. Le (la) candidat(e) doit être motivé(e) et capable de mener des recherches à un rythme rapide et de travailler de manière indépendante dans un environnement axé sur le travail d'équipe.

Contexte de travail

Les recherches seront menées à l'Institut Européen des Membranes (IEM, CNRS UMR5635, UM, ENSCM) de l'Université de Montpellier. Notre groupe est équipé d'installations dédiées de pointe, notamment de techniques de caractérisation ex-situ et in-situ pour mener à bien les projets. L'IEM est un institut leader mondial dans le domaine de la science des membranes, avec un excellent support technique et des installations internes pour la fabrication et la caractérisation des membranes. L'institut est affilié à l'Université de Montpellier, et membre du Pôle Chimie Balard, de l'institut Carnot Chimie Balard et du Labex CheMiSyst.1800-2100

Contraintes et risques

Aucun risque n'est identifié à ce jour

Informations complémentaires

Le poste est financé par l'ERC Proof of Concept: HIPECO2.
Pour obtenir de plus amples informations sur nos recherches, veuillez consulter notre site web (https://lowdimensional-materials.net/).

On en parle sur Twitter !