En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5623-VERPIM-001 - Postdoc : goutte autopropulsée en rotation comme agitateur pour la microfuidique sans parois (H/F)

Postdoc : goutte autopropulsée en rotation comme agitateur pour la microfuidique sans parois (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5623-VERPIM-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mardi 16 juin 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2696 et 3107 brut mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'objectif de ce projet est de mettre à profit la dynamique complexe et spontanée d'une goutte déposée sur un substrat aqueux afin d'obtenir un agitateur évanescent mais infiniment renouvelable. Le régime de rotation d'une goutte de dichlorométhane déposé sur une solution de tensioactif offre cette possibilité.
Le projet proposé comporte deux volets expérimentaux:
-comprendre l'origine de la brisure de symétrie menant à la déformation et à la mise en rotation de la goutte.
- mesure par PIV le champ de vitesse autour de la goutte afin de déterminer l'efficacité de l'agitation induite par la rotation.
Il comporte un volet théorique :
- établir un modèle d'instabilité hydrodynamique expliquant l'origine de l'apparition de la chiralité dans le système. Il s'agit d'expliquer par quel mécanisme ou couplage entre les phénomènes interfaciaux et l'écoulement sous-jacent le système sélectionne un comportement qui à un moment donné rompt la symétrie circulaire initiale.

Activités

-détermination du flux d'évaporation en fonction de la concentration en tensioactif
-mesure en dynamique de la tension superficielle eau/air (technique de Wilhelmy)
-Détermination du Le champ de température (caméra Infra-Rouge).
-mesure par PIV et TOMO PIV du champ de vitesse autour de la goutte
-établir un modèle du champ de vitesse autour de la goutte en rotation.
-établir un modèle d'instabilité hydrodynamique expliquant l'origine de l'apparition de la chiralité dans le système.

Compétences

- formation en dynamique des fluides aussi bien d'un point de vue expérimental que du traitement des données
- modélisation des mécanismes de base et de leurs couplages.

Contexte de travail

Projet développé dans le cadre de la Fédération FERMAT à Toulouse. Il résulte d'une collaboration entre V. Pimienta du laboratoire de IMRCP et Jacques Magnaudet et Julien Sebilleau de l'IMFT Les travaux seront effectués sur deux sites :
Laboratoire des IMRCP UMR CNRS 5623, Université Toulouse 3.
thématique : chimie et la physico-chimie de la matière molle et des systèmes auto-assemblés.
36 chercheurs et enseignants-chercheurs, 8 personnels d'appui à la recherche.
Institut de Mécanique de Fluides de Toulouse, unité mixte de recherche associant le CNRS, l'INP de Toulouse et l'Université Toulouse 3.
Thématique : mécanique des fluides.
65 chercheurs et enseignants-chercheurs, 35 personnels d'appui à la recherche.

On en parle sur Twitter !