En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5623-JULFIT-006 - Ingénieur d'étude pour études biologiques sur biomatériaux (H/F)

Ingénieur d'étude pour études biologiques sur biomatériaux (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 8 septembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5623-JULFIT-006
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : jeudi 28 juillet 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 9 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2180 et 2300 euros bruts selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Un poste d'ingénieur biologiste, en contrat à durée déterminée, est à pourvoir au CNRS, au sein du laboratoire des Interactions Moléculaires et Réactivité Chimique et Photochimique (Unité Mixte CNRS-Université Paul Sabatier Toulouse III, UMR 5623), pour une durée de 9 mois à partir d'octobre 2022. La personne recrutée sera intégrée à un projet portant sur la validation de nouveaux biomatériaux de type hydrogels pour la culture cellulaire et pour l'implantation in vivo.

Activités

Le travail de la personne recrutée au sein de ce projet consistera dans un premier temps en la préparation d'hydrogels par différentes méthodes. Les hydrogels seront caractérisés par microscopie optique et/ou électronique. La culture cellulaire in vitro de cellules humaines sera ensuite réalisée sur ces hydrogels. Le devenir des cellules après culture sera caractérisé. La caractérisation sera faite par des approches classiques : tests de viabilité, immunomarquages et observations par microscopie. De façon secondaire, la personne recrutée devra également participer à l'entretien courant du laboratoire (rangement, commande de matériel...).

Compétences

Le/la candidat(e) devra présenter un profil de biologiste autonome ayant une bonne maîtrise de la culture cellulaire et des techniques de base en biologie cellulaire (viabilité/cytotoxicité, immunomarquage…) et être intéressé par le développement de biomatériaux. Il/elle sera assisté par des chimistes pour la mise au point des biomatériaux et leur caractérisation.
Le poste nécessite également une bonne organisation et de la précision dans le travail. Une bonne connaissance des logiciels Word, Excel, Power Point, ImageJ et de l'anglais seront un atout.
Le profil recherché correspond à un candidat formé en biologie cellulaire, de niveau Bac+5, ayant obtenu un diplôme de Master 2, un diplôme d'ingénieur, ou équivalent et ayant moins de 3 ans d'expérience.

Contexte de travail

Le laboratoire des IMRCP est un laboratoire public CNRS associé à l'Université Paul Sabatier (Toulouse 3) spécialisé dans la préparation, la caractérisation chimique et physicochimique et l'étude des propriétés de systèmes à base d'amphiphiles et de polymères. Ces systèmes sont étudiés sous leurs aspects fondamentaux et appliqués.Le laboratoire dispose aussi de tout l'équipement nécessaire à la réalisation d'expérimentations biologiques in vitro (laboratoire de biologie, vidéomicroscope, microscope à fluorescence, lecteur de plaque multi-détection…). Une partie des caractérisations seront également réalisées sur les plateformes d'imagerie de Toulouse. L'équipe-projet qui recrute fait partie d'une équipe plus importante d'une vingtaine de personnes au sein de ce laboratoire.

Les entretiens seront réalisés à partir de fin août 2022.

Contraintes et risques

Travail en laboratoire de chimie pour la partie biomatériaux et en laboratoire de biologie L2 pour la partie biologie.

On en parle sur Twitter !