En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5602-PABDOM-003 - H/F (D2A41 Ingénieur- d'études) : SINJAJEVINA. Aires Pastorales Conservées par des Communautés locales dans les montagnes du Monténégro et Patrimonialisation socio-écologique

H/F (D2A41 Ingénieur- d'études) : SINJAJEVINA. Aires Pastorales Conservées par des Communautés locales dans les montagnes du Monténégro et Patrimonialisation socio-écologique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 21 avril 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5602-PABDOM-003
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 31 mars 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 28 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2088 et 2351€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Les APAC connaissent une dégradation rapide dans le monde entier. Cette proposition a pour mission la reconnaissance publique des APAC en tant que patrimoine socio-écologique vivant aux niveaux local, national et international ce que pourrait contribuer de manière significative à leur protection et leurs valeurs naturelles et culturelles. C'est-à-dire, comprendre et documenter sa valeur actuelle et historique, et impliquer de manière participative les communautés locales dans la communication de cette valeur aux acteurs clés (i.e. agents publics, décideurs, représentants politiques, agences nationales et internationales, etc.) et au grand public (i.e. la société dans son ensemble). Cela s'est avéré être un moyen puissant de renforcer ces systèmes. Pour y faire face, nous nous concentrerons sur Sinjajevina (Alpes dinariques du Monténégro), un territoire régi par un certain nombre de communs ruraux différents ou APAC, et qui est le territoire pastoral de montagne le plus grand des Balkans et un des plus grands en Europe où il reste une des dernières communautés transhumantes d'envergure du pays, qui sont généralement en déclin.

Activités

Dans ce contexte, l'activité principale sera de contribuer à la compréhension du système Sinjajevina dans son ensemble et de fournir un certain nombre de clés pour soutenir son patrimoine rural vivant et faciliter la protection de son environnement, le potentiel économique du territoire et les droits des populations locales, notamment des communautés pastorales qu'à travers leur activité traditionnelle, sont les principaux garants de ces écosystèmes et paysages uniques. Et ceci dans le contexte où le Monténégro est censé répondre aux attentes de l'UE avec laquelle il est en conversations d'adhésion. Ce travail doit contribuer à la promotion des bonnes pratiques à Sinjajevina, et pourrait inspirer d'autres systèmes similaires dans le pays ou ailleurs.

Compétences

Il est indispensable que le/la candidat/e maîtrise suffisamment l'anglais car ce sera la langue de travail. En même temps, il sera nécessaire que le/la candidat/e maîtrise la langue serbe et ce serait un plus si le/la candidat/e a déjà quelques liens noués avec la région ou des régions similaires pour garantir une insertion la plus rapide possible au terrain. Cet appel est ouvert aux candidats/es pouvant offrir une compréhension de Sinjajevina et la manière de faire face à sa crise actuelle (démographique, économique, sociale, politique, etc.) à partir d'une gamme ample de disciplines allant de l'anthropologie, la géographie humaine, l'aménagement du territoire, l'architecture du paysage, le patrimoine, le droit, l'histoire, la communication ou la science politique, entre autres. Pendant les 28 mois de contrat avec possibilité d'extension quelques mois en plus, l'ingénieur.e de recherche sera basé.e au Monténégro pour faire son travail sur le terrain et travailler avec les communautés locales et des acteurs clefs concernés par Sinjajevina, en même temps que rattaché.e scientifiquement au laboratoire GEODE. La possession d'un permis de conduire et éventuellement d'une voiture serait également valorisée.

Contexte de travail

Cet appel fait partie d'un projet européen plus large intitulé : « Inspirant le patrimoine rural : des pratiques durables pour protéger et conserver les paysages et la mémoire des hautes terres (IRIS) ». Il émerge du fait qu'il existe une prise de conscience scientifique et politique forte et croissante que les communs ruraux ou les aires et territoires conservés par les peuples autochtones et les communautés locales (ci-après APAC) sont un patrimoine vivant crucial pour la conservation de l'environnement, le bien-être des populations locales, et la durabilité mondiale, ainsi qu'un valeur culturel universel.

Contraintes et risques

Le/a candidat/e devra effectuer un travail de terrain à la fois seul/e et en équipe avec d'autres personnes liées au projet IRIS, et donc devra faire preuve d'un bon esprit d'équipe ainsi que d'une grande autonomie et d'un fort engagement pour le renforcement du patrimoine vivant des communautés rurales de montagne. Le/a candidat/e doit être hautement adaptable, capable de négocier et de réorganiser le plan de travail au fur et à mesure du déroulement du projet collectif, en affinant constamment les objectifs et les méthodes à mesure que la collecte de données sur le terrain et les événements évoluent. Une partie du travail pourrait être entreprise dans des archives publiques et privées (collecte de données juridiques et historiques), ainsi que dans les municipalités urbaines ou rurales pour des entretiens ou des observations participantes. Néanmoins, une partie du travail de terrain sera mené dans des régions montagneuses reculées. Par conséquent, une bonne condition physique serait un plus. Le travail sur le terrain peut s'étendre sur les week-ends et impliquera des randonnées en montagne. Le/a candidat.e devra également être habitué.e à travailler longtemps à l'écran et disposer d'une connexion Internet fonctionnelle pour travailler de façon interactive avec son superviseur (Pablo Dominguez) son laboratoire de rattachement (GEODE) et le consortium IRIS.

Informations complémentaires

Possible de prolonger le contrat de 6 à 8 mois

Veuillez envoyer un CV détaillé et une lettre de motivation à pablo.dominguez@univ-tlse2.fr

On en parle sur Twitter !