En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5589-JEACHA-001 - Post Doctorat H/F - Astrophysique de Laboratoire : Interactions des vents stellaires / PAHs

Post Doctorat H/F - Astrophysique de Laboratoire : Interactions des vents stellaires / PAHs

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 31 juillet 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Post Doctorat H/F - Astrophysique de Laboratoire : Interactions des vents stellaires / PAHs
Référence : UMR5589-JEACHA-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : lundi 3 juin 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : env. 2991€ et 3417€ bruts mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Physique des atomes, molécules et plasmas. Optique et lasers

Missions

Prendre en charge des campagnes de mesures visant à étudier expérimentalement les interactions entre les vents stellaires et des molécules d’intérêt astrophysiques détectées dans les nébuleuses : PAH, molécules prébiotiques. Participer activement à la production scientifique et à la publication des résultats obtenus.

Activités

- Réaliser la spectrométrie de masse par temps de vol (et imagerie de vecteurs vitesses) des cations issus de la relaxation moléculaire induite par l’interaction avec les particules H+, e- (stimulant les vents stellaires)
- Identifier les voies de relaxation principales.
- Mesurer les observables associées à l’interaction : seuils d’ionisation, seuils d’apparition des voies de relaxation, énergie perdue par le projectile
- Mesurer les spectres d’émission électroniques de la molécule.
- Mettre en place une routine de mesure des sections efficaces absolues pour les différents processus mesurés dans l’expérience SWEET.
- Ponctuellement réaliser des simulations DFTB dans l’équipe MAD du LCPQ (Toulouse) afin de préciser la dynamique réactionnelle.
- Exploiter et publier les résultats obtenus.

Compétences

- Compétences en méthodes expérimentales
- Compétences en spectroscopie de masse par temps de vol
- Connaissances en spectroscopie électronique
- Compétences en physique atomique et moléculaire
- Connaissances en langages d'acquisition interfaçage (Labview, arduino ...)

Contexte de travail

Le travail sera réalisée sur le montage expérimental SWEET de l'équipe Interactions Ions-Matière (I²M) du Laboratoire Collisions Agrégats et Réactivé (LCAR) à l'Université Paul Sabatier (Toulouse III). Le ou la post-doctorant(e) sera encadré(e) par le responsable de l'équipe I²M: Mr Champeaux. Le projet de recherche associé au poste est financé par le Labex NanoX et fait partie d'un projet collaboratif entre les équipes I²M du LCAR et MAD du LCPQ.

Contraintes et risques

Risques électriques - hautes tensions.