En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5563-MERMEH-006 - Postdoc H/F (2 ans, GET, Toulouse, France): Calculs ab initio sur métaux et silicates du fractionnement des isotopes de Ge lors de la différenciation coeur-manteau.

Postdoc H/F (2 ans, GET, Toulouse, France): Calculs ab initio sur métaux et silicates du fractionnement des isotopes de Ge lors de la différenciation coeur-manteau.

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 6 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5563-MERMEH-006
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 25 mai 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 3 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 648 et 3768 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le postdoctorant aura à calculer le fractionnement isotopique du Germanium (Ge) entre phases d'intérêt géologique, pour:
1/ déterminer les paramètres chimiques ou structuraux contrôlant les propriétés de fractionnement du Ge.
2/ mettre en place des modèles de solution solide
3/ regarder les effets de pression sur le fractionnement
4/ un aspect supplémentaire évntuel consistera à évaluer le fractionnement élémentaire Ge/Si entre matériaux d'intérêt géologique

Activités

- mise en place de modèles atomiques de minéraux. Tâche principale, responsabilité partagée.
- calcul de structure électronique à l'aide du code quantum espresso. Tâche principale, responsabilité partagée.
- calcul de propriétés vibrationnelles et isotopiques sur des solides à l'aide de l'approximation harmonique. Tâche principale, responsabilité partagée.
- Mise en place de modèles de solution solide. Tâche principale, responsabilité partagée.
- Mise en place d'un cadre théorique de calcul du partage élémentaire Ge/Si. Tâche secondaire, responsabilité partagée.

Compétences

Compétences techniques :
- Utilisation de codes de calcul de structure électronique en conditions périodiques (quantum espresso, AbInit, VASP)
Connaissances à mettre en oeuvre :
- Fonctionnement des algorithmes du calcul de structure électronique
- Physique statistique pour le calcul de grandeurs thermodynamiques

Savoir-faire
- Programmation informatique : bon niveau
- Développer une démarche scientifique pour mettre en place un méthodologie visant à reproduire une grandeur mesurée expérimentalement.
- Savoir estimer les différentes erreurs possibles et leurs conséquences sur le résultat final.

Contexte de travail

Le travail se déroulera au laboratoire Géosciences Environnement Toulouse (GET), à l'Observatoire Midi-Pyrénées (OMP), 14 avenue Edouard Belin, 31400 Toulouse. Le GET rassemble 250 personnels dont environ 150 chercheurs et enseignants chercheurs. Les thématiques de recherche du GET sont centrées sur les Sciences de la Terre et de l'environnement. En particulier, l'équipe « Géochimie des Isotopes Stables » rassemble une dizaine de chercheurs dont les thématiques de recherche portent sur l'utilisation des isotopes stables pour caractériser les événements géologiques. L'encadrant officiel du chercheur est enseignant chercheur dans cette équipe. Le travail se fera au sein de cette équipe, également en collaboration avec Damien Connétable du CIRIMAT, pour la mise en place des modèles de solutions solides. Les calculs seront réalisés sur le calculateur Olympe du centre régional CALMIP dans un premier temps, et probablement au TGCC lorsque les calculs seront mis en place.

Contraintes et risques

NA

On en parle sur Twitter !