En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5560-JEACHA-001 - Ingénieur de recherche (H/F) convection tropicale à haute résolution par simulations Méso-NH

Ingénieur de recherche (H/F) convection tropicale à haute résolution par simulations Méso-NH


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5560-JEACHA-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : vendredi 26 avril 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 3 juin 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2400 et 2764 € brut mensuels selon expérience et diplôme
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le CNES et la NASA ont initié une coopération scientifique et technique autour du programme Aerosols Cloud Convection Precipitation (ACCP). Dans ce cadre, l'ingénieur de recherche aura pour mission d'alimenter les réflexions en cours sur le concept du convoi de radiomètres partie prenante de la mission ACCP. Les spécifications du radiomètre que pourrait porter le CNES sont en discussion dans le cadre d'actions R&T entre le CNES et les industriels. Une première esquisse d'une telle mission a fait l'objet d'une soumission à l'appel à idées du CNES sous le nom de C2OMODO.

L'objectif du travail du poste CDD IR est d'explorer le contenu en information d'un convoi de radiomètres microondes passives pour caractériser les ascendances individuelles de convection profonde dans les systèmes convectifs tropicaux.

L'approche choisie consiste à utiliser la modélisation explicite de la convection atmosphérique à haute résolution couplée à un code de transfert radiatif afin de simuler, d'une part, une imagerie multi spectrale haute fréquence dans les microondes, du type du radiomètre SAPHIR, et d'autre part, la différence d'imagerie à différents intervalles de temps pour explorer l'apport du vol en formation rapprochée de deux radiomètres.

Activités

Le rôle de la personne recrutée sera d'explorer les simulations existantes, de sélectionner les périodes de temps ou les systèmes convectifs d'intérêt, de réaliser les nouvelles simulations nécessaires, d'analyser les résultats et de les synthétiser sous forme de rapports.

Compétences

Doctorat en sciences de l'environnement ou diplôme d'ingénieur de grandes écoles avec une expérience en simulation numérique.
Formation solide en ingénierie générale.
Bon niveau en informatique.
Programmation en Fortran.
Travail sous environnement Linux, scripts shell.

Contexte de travail

Le poste est à pourvoir au laboratoire d'aérologie (LA) à l'observatoire Midi-Pyrénées à Toulouse. Ce travail sera réalisé sous la responsabilité de Jean-Pierre Chaboureau (LA) et se fera en coopération avec Thomas Fiolleau et Rémy Roca du LEGOS. Ces derniers mettront en oeuvre une analyse orientée-objet du cycle de vie des systèmes convectifs sur les sorties synthétiques en infrarouge des simulations à l'aide de l'algorithme TOOCAN avec le soutien d'un autre CDD CNES issu du projet Megha-Tropiques.

Les avancées du travail du CDD IR seront suivies par Jean-Pierre Chaboureau et seront discutées avec Rémy Roca et Thomas Fiolleau dans le cadre de réunions de travail régulières à l'OMP. Ces avancées feront l'objet de participation à des réunions entre le CNES, les industriels et les chercheurs français du projet C2OMODO ainsi qu'à des réunions avec la NASA et des conférences scientifiques internationales.

Contraintes et risques

Pas de contraintes particulières.La date d'embauche est flexible entre juin et septembre.

On en parle sur Twitter !