En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5558-MARVAL-001 - Poste de technicien(ne) de terrain sur la faune sauvage africaine (H/F)

Poste de technicien(ne) de terrain sur la faune sauvage africaine (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5558-MARVAL-001
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : vendredi 9 novembre 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : salaire mensuel net : entre 1298 euros et 1369 euros selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac / Bac pro
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Sous la supervision de la personne responsable du projet ANR jeune chercheur FUTURE-PRED « Influence des conditions environnementales sur le comportement alimentaire des grands carnivores », le (la) technicien(ne) de terrain sera impliqué(e) et coordonnera en partie les différentes actions de terrain menées dans le cadre de ce projet. Le (la) technicien(ne) sera affecté(e) dans le parc national de Hwange, au Zimbabwe (Zone Atelier CNRS de Hwange). Ce projet de recherche porte sur la quantification du succès de chasse de deux grands carnivores africains avec des modes de chasse contrastés : le lion d'Afrique (chasseur à l'affût) et la hyène tachetée (chasseur cursorial). Les objectifs, au-delà de cette quantification, sont de comprendre les déterminants environnementaux de ces succès de chasse et d'étudier le lien entre succès de chasse et succès reproducteur.

Activités

Tâches principales :
- Coordination des captures de hyènes et de lions au début du projet (captures effectuées par une équipe professionnelle de capture de la faune sauvage au Zimbabwe) et équipement des individus capturés avec des colliers GPS équipés d'accéléromètres.
- Analyse des données issues des colliers GPS et transmises en temps réel par transmission satellite (Iridium) afin de détecter le plus rapidement possible les clusters de positions GPS.
- Visite sur le terrain des zones correspondant aux clusters de positions GPS (marche à pied nécessaire pour ce suivi avec un ranger armé des parcs nationaux pour assurer la sécurité). Identification des carcasses (espèce de proie et si possible classe d'âge et sexe de la proie).
- Collecte d'informations sur la végétation dans les zones de chasse (fructueuses et non fructueuses) des prédateurs.
- Récupération d'échantillons sur les carcasses de proies (os de fémur pour analyse de la matière grasse dans la moëlle osseuse).
- Identification des terriers des hyènes équipées de colliers GPS à partir de clusters de positions GPS. Déploiement de pièges photographiques autour de ces terriers pour le suivi des portées de jeunes.
Tâches secondaires :
- Gestion d'un réseau de pièges photographiques dans les zones riches en proies.
- Appui à des étudiants sur des expériences de terrain ponctuelles.
- Participation aux différentes actions de comptages des grands mammifères dans le parc.

Compétences

Compétences requises :
- Niveau bac
- Anglais (lu, écrit, parlé)
- Goût pour le travail de terrain, dans des milieux isolés et des conditions parfois difficiles
- Expérience indispensable en suivi télémétrique
- Compétences en cartographie (Qgis ou Arcgis)
- Expérience en manipulation de la faune sauvage
- Expérience en utilisation de pièges photographiques
- Compétence en suivi de faune, observations comportementales, captures, mesures et prélèvement en milieu sauvage.

Compétences souhaitées :
- Deux années d'expérience de travail de terrain
- Expérience sur le suivi de prédateurs et/ou de grands mammifères
- Expérience de travail de terrain en Afrique, ainsi que de travail en aire protégée
- Connaissances en écologie spatiale et en écologie comportementale
- Notions en analyses de laboratoires (pour les os)
- Expérience d'encadrement de stagiaires
- Connaissances en traitement de données, en analyse de données et en analyse photographique
- Utilisation des logiciels bureautiques

Aptitudes:
- Capacité d'adaptation indispensable
- Bon relationnel
- Capacité à travailler seul et en équipe (équipe composée de chercheurs, d'étudiants - français et zimbabwéens -, de rangers des parcs nationaux)
- Autonomie dans les missions de terrain indispensable
- Bonne aptitude physique et résistance aux conditions climatiques difficiles
- Capacité au travail de nuit
- Dynamisme et rigueur
- Prêt à vivre en collectivité dans la station de recherche

Contexte de travail

La personne sera rattachée au Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (LBBE - UMR CNRS 5558) situé à Villeurbanne, et plus particulièrement à l'équipe Ecologie Quantitative et Evolutive des Communautés du département d'Ecologie Evolutive. Elle travaillera sur les thématiques de recherche du projet ANR de Marion Valeix. La personne recrutée sera encadrée par Marion Valeix. La personne sera affectée pendant la quasi-totalité du contrat dans la Zone Atelier de Hwange, dans le parc national de Hwange, au Zimbabwe. A Hwange, une fois formée, le (la) technicien(ne) de terrain sera responsable de la coordination des différentes activités de recherche mentionnées ci-dessus.

Contraintes et risques

Les activités qui seront demandées au (à la) technicien(ne) nécessiteront du travail en milieu isolé, du travail de nuit et du travail à pied en milieu de savane avec des animaux potentiellement dangereux (mais toute activité à pied sera encadrée par un ranger armé des parcs nationaux).

On en parle sur Twitter !