En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5506-WILPUE-003 - Ingénieur d'études (H/F) en sécurité des données multimédia

Ingénieur d'études (H/F) en sécurité des données multimédia


Date Limite Candidature : samedi 27 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur d'études (H/F) en sécurité des données multimédia
Référence : UMR5506-WILPUE-003
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : samedi 6 juillet 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 10 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2 372.75 € brut mensuel, ajustable selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 6 - (Bac+3 ou 4)
Expérience souhaitée : Indifférent
BAP : Informatique, Statistiques et Calcul scientifique
Emploi type : Expert-e en calcul scientifique

Missions

Titre : Nouvelles méthodes de génération d’images obscures résistants à des attaques suffisantes (du débruitage aux réseaux adverses génératifs conditionnels)

L’objectif principal de ces travaux sera de développer des nouvelles méthodes de génération d’images obscures par chiffrement sélectif robustes à tous types d’attaques qui permettraient de reconnaître le contenu d’une image protégée [Tanaka et al., 2022]. Pour cela, différents types d’attaques seront analysés afin d’analyser et comprendre comment la reconnaissance est possible.

Activités

Approche envisagée :

• Analyser dans un premier les attaques par débruitage. Même si des métriques classiques comme le PSNR ne sont pas convaincantes après une attaque par débruitage, nous constatons que à la fois le système visuel humain, mais aussi un classifieur par réseau de neurones profonds, réussissent à reconnaître le contenu d’images obscures débruitées. Il sera alors envisagé de renforcer les paramètres des systèmes de chiffrement pour se protéger contre ce type d’attaques. Des analyses des intervalles possibles de reconstruction pour chaque élément (pixel par exemple) seront développées.

• Nous exploiterons les réseaux adverses génératifs conditionnels pour développer des nouvelles méthodes de génération d’images obscures garantissant leur confidentialité visuelle.

Résultats attendus : Ces travaux visent à développer des nouvelles méthodes de chiffrement d’images garantissant leur confidentialité et étant robustes à tous types d’attaques suffisantes ayant pour but de reconnaître les contenus.

Compétences

Avoir un master en Informatique ou équivalent.
Avoir des compétences en Analyse et traitement des images, Sécurité des données multimédia, Machine learning, Proba/Stat, analyse des données, Théorie de l'information, Cryptographie.
Avoir l'esprit d'équipe, une communication forte, être passionné par la recherche.

Contexte de travail

Ces travaux se déroulement au sein de l'équipe ICAR dans le cadre du projet COMPROMIS du PEPR Cybersécurité sous la direction de William Puech.

De plus en plus de méthodes sont développées pour générer des images obscures permettant de protéger la vie privée des usagers en garantissant un certain niveau de sécurité visuel et en particulier la confidentialité de ces contenus multimédia [Hao et al., 2020]. Une image peut-être rendue obscure par flouttage, par pixélisation ou par chiffrement sélectif par exemple.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Travailler sur des domaines en sécurité.

Informations complémentaires

Projet Compromis (Sécurité multimédia) du PEPR Cybersécurité