En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5506-ANDROM-001 - Ingénieur d'études en informatique (H/F): programmation de tests statistiques pour les générateurs de nombres aléatoires

Ingénieur d'études en informatique (H/F): programmation de tests statistiques pour les générateurs de nombres aléatoires

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5506-ANDROM-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : jeudi 7 novembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 3 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 097,64 et 2 674,49 € brut mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Ingénieur d'études en informatique : la mission principale consiste à effectuer des tests statistiques sur les générateurs de nombres aléatoires et à mettre au point un logiciel permettant d'améliorer la qualité des résultats des générateurs physiques de bits aléatoires.

Activités

La génération pratique des bits aléatoires est un problème classique, connu dans le contexte des générateurs pseudo-aléatoires et aussi dans le contexte des processus physiques véritablement aléatoires ( les phénomènes du bruit physique ou des phénomènes quantiques intrinsèquement non-déterministes sont utilisés dans certains dispositifs électroniques qui produisent des bits aléatoires ). Pourtant, la qualité des générateurs physiques des bits aléatoires reste très souvent mal fondée et mal testée. Le premier objectif de ce projet est d'étudier la validité et la qualité des différents générateurs des nombres aléatoires.

Quand il s'agit de la qualité des générateurs aléatoires ou pseudo-aléatoires, typiquement on utilise des tests aléatoires (e.g., Diehard et Dieharder, tests NIST, etc.). Le second objectif du projet est l'amélioration des test statistique pour les générateurs aléatoires et pseudo-aléatoires. Nous suggérons d'améliorer la qualités des tests statistiques et de proposer des nouveaux techniques de post-traitement ( « whitening » ) pour améliorer la qualité des sources des bits faiblement aléatoires.

Le contrat implique trois éléments principaux qui sont :

A. Correction des erreurs dans la version actuelle de la batterie open source du test Dieharder.

B. Extension de la batterie des tests inclus dans Dieharder. En particulier, nous allons ajouter des tests basés sur les statistiques de Kolmogorov - Smirnov.

C. Expériences numériques avec des générateurs physiques de nombres aléatoires : évaluer la qualité des générateurs avec la batterie renouvelée de tests Dieharder.

Ces travaux impliquent une programmation en C ( sous Linux : révision du code existant de Dieharder et écriture de nouvelles extensions pour celui-ci ). Le contrat n'implique pas beaucoup de recherches théoriques, mais le travail exige une compréhension du contexte mathématique autour des algorithmes utilisés dans les tests.

Compétences

Nous recherchons un candidat avec enseignement universitaire en mathématiques ( théorie des probabilités, algébre linéaire ) et en informatique, titulaire d'un Master, le doctorat n'est pas nécessaire. Le candidat doit avoir une expérience de programmation suffisante pour corriger et améliorer des logiciels existants ( open source « randomness tests » typiquement écrits en C ). La connaissance de l'Anglais est nécessaire; la connaissance du Français est un avantage.

Contexte de travail

Le travail sera réalisé au sein du Laboratoire d'Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM) dans l'équipe ESCAPE du département de Informatique dans le cadre du projet RaCAF ( ANR-15-CE40-0016-01 ).

Informations complémentaires

Contrat de 3 mois avec possibilités de prolongation.

On en parle sur Twitter !