En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5493-NICROU-002 - Chercheur post doctoral en physique mathématiques h/f

Chercheur post doctoral en physique mathématiques h/f

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5493-NICROU-002
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mercredi 29 juillet 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2648 - 3768 selon exp
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Recherche en physique mathématiques

Activités

Recherche sur le problème à N corps en mécanique quantique.

Le présent projet vise à résoudre certaines questions mathématiques difficiles dans la théorie des systèmes quantiques à N corps, avec des applications en physique de la matière condensée. Nous nous concentrerons sur des sujets qui sont à la frontière de la physique théorique actuelle, en particulier nous attaquerons des problèmes où de fortes corrélations jouent un rôle central. Certains phénomènes importants, comme la transition superfluide/isolant, les corrélations portant une structure topologique, l'émergence de quasi-particules exotiques, etc … sont pour l'instant pauvrement comprises à un niveau de rigueur mathématique satisfaisant.

Le candidat retenu entreprendra des recherches théoriques sur de tels sujets, en collaboration avec le superviseur du projet (Nicolas Rougerie). Des sujets possibles pour débuter sont la description effective (champ moyen) d'anyons quasi-bosoniques étendus, dans la limite diluée, ou la dérivation de modèles de théorie de champs classiques pour les équilibres à température positive du problème à N corps bosonique.

Recherches sur le problème à N corps quantique.

Compétences

Diplôme de thèse en mathématiques ou physique théorique

Contexte de travail

Le poste est basé à Grenoble, au "Laboratoire de Physique et Modélisation des Milieux Condensés" et est financé par la bourse ERC "Correlated frontiers of many-body quantum mathematics and condensed matter physics".

Le LPMMC est une unité mixte de recherche en physique regroupant diverses compétences théoriques sous les tutelles de l'Université Grenoble Alpes (UGA) et du CNRS. À l'origine dédié à la physique numérique, il est aujourd'hui principalement tourné vers la physique théorique de la matière condensée et la physique quantique.

Contraintes et risques

NEANT

On en parle sur Twitter !