En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5493-BENVER-001 - Postdoctorat en théorie des technologies quantiques (H/F)

Postdoctorat en théorie des technologies quantiques (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 1 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5493-BENVER-001
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : jeudi 10 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : De 2805€ à 3963€ bruts mensuels selon expérienc
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le but de ce projet intégré est de développer le potentiel des plateformes à atomes froids qui ont déjà montré un intérêt pour la simulation quantique : matrices d'atomes en interaction dans des pinces optiques et dans des réseaux optiques.
Nous développerons et démontrerons expérimentalement des
méthodes originales de certification des plateformes, notamment pour l'intrication à grand nombre d'atomes.

Activités

Le postdoctorant travaillera en collaboration avec l'équipe d'Antoine Browaeys à l'institut d'optique de Palaiseau. Il s'agira de mettre en œuvre un protocole de mesure de l'intrication pour atomes froids.
Le postdoctorant modélisera numériquement le processus d'acquisition des données, afin de désigner le le meilleur processus expérimental pour extraire des informations sur l'intrication. Il participera ensuite au traitement des données issues de l'expérience.

Compétences

Nous attendons des compétences en information quantique, et en physique des systèmes à plusieurs corps. Des compétences en calcul numérique sur données seraient très fortement appréciées.

Contexte de travail

Le LPMMC (https://lpmmc.cnrs.fr/) est un laboratoire de recherche en physique théorique qui compte une trentaine de chercheurs et d'étudiants, travaillant sur une variété de sujets en physique théorique. Nous sommes membres principaux du Centre interdisciplinaire de Grenoble pour les sciences et technologies quantiques (QuantAlps), qui regroupe 200 chercheurs travaillant sur les sciences et technologies quantiques. Le LPMMC est une structure conjointe de deux institutions de recherche de classe mondiale, le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et l'Université Grenoble Alpes.

Contraintes et risques

Il n'y a pas de contraintes ou de risques particuliers.

Informations complémentaires

Ce projet est financé par la stratégie quantique nationale (ANR PEPR QUBITAF)

On en parle sur Twitter !