En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5321-OLIGUI0-005 - post-doctorat en modélisation des systèmes écologiques (H/F)

post-doctorat en modélisation des systèmes écologiques (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5321-OLIGUI0-005
Lieu de travail : ST GIRONS
Date de publication : lundi 3 décembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 21 janvier 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2300 € et 2650 Brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre du projet ECTOPYR, le post-doctorant aura en charge de tester un modèle prédictif des changements de niche d'organismes ectothermes face au changement climatique, en prenant en compte des données climatiques passés, thermiques contemporaines et biologiques acquises sur 5 espèces d'ectothermes pyrénéens, dans le cadre d'autres actions du projet.

Activités

Tester un modèle spatialisé du climat (air ambiant) actuel pour prédire les conditions climatiques ressenties au sol et dans l'eau
Tester un modèle prédictif général permettant de prendre en considération la spécificité des espèces étudiées pouvant impacter leur réponse au changement climatique l'évolution temporelle de la distribution des différentes espèces d'ectotherme étudiées au cours du XXI° siècle à partir des scénarios de changement climatique.

Compétences

- Doctorat en Ecologie. Une thèse ayant traitée de l'impact des changements globaux sur la biodiversité est un plus;
- Excellentes connaissances des concepts/théories expliquant la répartition des espèces et leur réponse à un environnement changeant (notamment les mécanismes biologiques sous-jacents);
- Maîtrise de la modélisation statistique et mécaniste. Avoir déjà développé (ou au moins utilisé) un modèle type “process-based model” combinant ces deux types de modélisation afin de prédire la réponse des espèces aux changements environnementaux ;
- Expérience dans la modélisation du climat ;
- Excellente maîtrise de la programmation sous R. Des connaissances en C++ sont également appréciées ;
- Analyses statistiques ;
- Analyses spatiales ;
- Rigueur, organisation, curiosité, travail individuel et en équipe. Le modélisateur aura une place centrale et devra interagir avec les autres scientifiques du projet afin de tenir compte de la spécificité de chaque espèce étudiée ;
- Bon niveau en anglais (un bon niveau en français est un plus) ;
- Publication des travaux dans des journaux de haut niveau.

Contexte de travail

Ce contrat post-doctoral est financé dans le cadre du projet ECTOPYR (les ECTOthermes PYRénéensProjet bio-indicateur du changement climatique) qui constitue un projet INTERREG POCTEFA (2014-2020) transfrontalier, associant la SETE, l'association BOMOSA (Andorre), l'association Nature Midi-Pyrénées (NMP, Toulouse, France) et le Centre de Récupération des Amphibiens et Reptiles de Catalogne (CRARC, Barcelone, Espagne.

Objectif d'ECTOPYR
L'accélération actuelle du changement climatique affecte de façon particulièrement marquée la chaîne Pyrénéenne, processus auquel les territoires frontaliers doivent impérativement s'adapter. ECTOPYR propose, par une approche originale et ambitieuse, de tirer profit de la répartition transfrontalière de huit ectothermes pyrénéens pour les utiliser comme bio-indicateur des effets du changement climatique, de la rivière de plaine aux pierriers d'altitude. ECTOPYR générera des cartes de répartitions, nourries de données climatiques, topographiques et biologiques afin de rapidement (1) évaluer la réponse des bio-indicateurs de milieux vis-à-vis du changement climatique, (2) décrire la variabilité naturelle du climat sur le temps long a l'échelle des territoires pyrénéens et (3) générer des outils prédictifs, a partir
de la modélisation, des effets des changements climatiques sur les bio-indicateurs. Ces avancées fourniront un outil décisionnel, donc une aide au développement durable de la montagne, ainsi qu'une connaissance approfondie des écosystèmes pyrénéens. ECTOPYR bénéficiera aux acteurs intermédiaires, décisionnaires locaux, communautés scientifiques et public transfrontalier dans son ensemble. ECTOPYR se veut être une étape a l'avènement du développement territorial durable dans la chaîne des Pyrénées, tout en favorisant la perception de la zone transfrontalière par les citoyens et acteurs intermédiaires comme un espace unique a l'effet frontière diminue.

Contexte général
Historiquement, la planète Terre a subi de nombreux changements climatiques impactant la biodiversité et son fonctionnement dans son ensemble. L'action modélisation du projet ECTOPYR a vocation à comprendre et prédire l'impact des changements climatiques passé, présent et futur sur cinq espèces d'ectothermes (lézard des murailles, iberolacerta, lézard vivipare, couleuvre vipérine et calotriton) bioindicatrices du bon état de santé de leurs habitats respectifs, et qui pour certaines ont une haute valeur patrimoniale du fait de leur endémisme au massif pyrénéen. Un tel objectif est transversal à l'ensemble des actions de ce projet puisque l'action modélisation utilisera l'ensemble des données biologiques, écologiques et climatiques acquises dans les actions 3 à 7 pour le paramétrage de modèles analytiques et prédictifs de la structure génétique et de la répartition spatiale des ectothermes étudiés à différents pas de temps. La modélisation, ici, est un outils central dont la puissance et l'intérêt se prêtera à la compréhension de l'effet des changements climatiques passés et actuel sur la viabilité actuelle des ectothermes pyrénéen en vue de prédire leur devenir face aux changements climatiques attendus au cours du XXI° siècle d'après les scénarios climatiques définis par le GIEC (Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat). Les modèles devront être novateur afin d'intégrer l'ensemble des mécanismes biologiques responsable de la réponse des espèces au changement climatique (e.g. relations interspécifiques et évolution adaptative). La finalité appliquée de cette action est de fournir aux gestionnaires de la nature et du territoire ainsi qu'aux décideurs une vision spatio-temporelle du niveau de pérennité future des espèces d'ectothermes, qui pourra être intégrée à la gestion et la conservation actuelle de leurs populations et habitats dont la vision à long terme manque parfois ou du moins est basée sur une connaissance partielle.

Encadrement : Le candidat sélectionné sera encadré par Fabien AUBRET chef du projet ECTOPYR.

On en parle sur Twitter !