En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5319-SYLVIG1-015 - H/F postdoctorant·e dans le cadre de l'évaluation de programmes expérimentaux en faveur de la jeunesse

H/F postdoctorant·e dans le cadre de l'évaluation de programmes expérimentaux en faveur de la jeunesse

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 1 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5319-SYLVIG1-015
Lieu de travail : PAU
Date de publication : mardi 10 novembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2648 € et 3054 € selon la grille de rémunération du Cnrs
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le Fonds d'Expérimentation pour la Jeunesse (FEJ) a pour objet de financer des programmes expérimentaux visant à favoriser la réussite scolaire des élèves, à contribuer à l'égalité des chances et à améliorer l'insertion sociale et professionnelle durable des jeunes de moins de vingt-cinq ans. En juin 2019, le FEJ a lancé un appel à projets s'adressant aux associations, aux structures d'accompagnement des jeunes, aux collectivités territoriales, aux écoles, aux établissements publics ou privés et aux acteurs de la santé de tous les territoires ultra-marins (à l'exception de l'Ile de la Réunion) souhaitant développer des actions innovantes pour prévenir les conduites à risques et améliorer l'accès aux soins des jeunes ultra-marins. Dans le cadre de cet appel à projets la mairie de Dumbéa et la Croix-Rouge de Nouvelle-Calédonie ont obtenu le financement de leurs programmes et l'UMR Passages Site de Pau assurera l'évaluation de ces programmes. L'objectif principal de la Croix-Rouge française est de développer la formation des acteurs de terrain sur le repérage, l'accompagnement et l'orientation des jeunes ayant des pratiques addictives et construire avec les jeunes eux-mêmes de nouveaux outils adaptés à différents types de public. La mairie de Dumbéa a quant à elle pour objectif, en s'appuyant sur le protocole du psychologue Harvey Milkmann, initiateur du modèle « islandais » de prévention des conduites addictives, de constituer un réseau d'acteurs sensibilisés au repérage des problématiques addictives et de santé.
Le travail de recherche/évaluation proposé par l'équipe de chercheurs de l'UMR Passages du site palois consiste en la production d'un diagnostic social du territoire, l'accompagnement et l'évaluation in itinere de la mise en place des actions développées dans le cadre du programme, et plus précisément de leur gouvernance, leur application et leur impact sur la prévention des conduites à risques. Afin de mener à bien cette recherche-évaluation, le département de sociologie de l'Université de Pau recrute un·e chercheur·e postdoctoral·e pour un contrat d'une durée d'un an renouvelable.

Activités

En étroite collaboration avec les acteurs de la prévention de la mairie de Nouméa et de la Croix-Rouge établie en Nouvelle-Calédonie, le ou la postdoctorante aura pour mission d'appliquer un protocole d'évaluation construit en concertation avec les chercheurs du site de Pau afin d'accompagner les acteurs de la marie de Nouméa et de la Croix-Rouge dans la mise en place de leurs activités et de procéder à des ajustements grâce aux résultats de cette recherche-évaluation.
Le ou la post-doctant·e recruté.e devra mener la recherche à travers notamment les taches suivantes :
- La réalisation d'une revue de la littérature scientifique (en français et en anglais) sur le sujet des conduites addictives des jeunes
- La réalisation d'un état de la recherche sur la jeunesse de la Nouvelle-Calédonie et des conduites addictives sur le territoire
- La réalisation d'un questionnaire distribué à des parents d'adolescent.e.s, des professionnels de la prévention et des adolescent.e.s en situation de décrochage scolaire et l'analyse des données
- La réalisation d'entretiens semi-directifs auprès de ces mêmes professionnels
- Le suivi de quelques actions avec la production systématique d'un compte-rendu
- La participation à des Comités techniques et de pilotage afin de présenter les résultats de l'évaluation et d'apporter une expertise aux acteurs de terrain et la réalisation de comptes-rendus systématiques
- La participation à l'écriture de note d'étapes annuelles et du rapport final
Les données produites dans la phase de recherche permettront de dresser un portrait de la situation des conduites addictives des jeunes en Nouvelle-Calédonie en dehors de la population des jeunes scolarisés, d'en définir les spécificités au regard de la situation des jeunes à l'international, et de mieux cerner comment les différents acteurs (professionnels, parents d'adolescent.e.s, enseignants…) se représentent la prévention des conduites à risques et l'application du « modèle islandais ». Elles serviront, dès la première année, à accompagner la réflexion des professionnels sur la mise en place de leurs actions.

Compétences

Niveau et compétences requises

Niveau et compétences attendus
• Titulaire d'un doctorat en sociologie, anthropologie, sciences politiques ou en sciences de l'éducation
• Expérience de la recherche-évaluation et/ou connaissance du domaine de la prévention des conduites addictives
• Solide expérience de réalisation d'entretiens semi-directifs.
• Capacité à élaborer un questionnaire quantitatif et à procéder à l'analyse de données
• Excellente capacité de rédaction et de synthèse
• Maîtrise du français parlé et écrit

Compétences souhaitées
• Expérience de travail en milieu multiculturel
• Connaissance de la Nouvelle Calédonie
• Maîtrise de l'anglais
• Rédaction d'article(s) scientifique(s)

Contexte de travail

Le poste est affecté à l'UMR Passages (composée de 3 sites géographiques (Bordeaux Campus, Bayonne et à PAU) et le ou la candidate sera recruté·e sur le site de Pau Institut Claude Laugénie, avenue de l'Université 64002 Pau. Il ou elle sera impérativement basé·e via un Ordre de Mission à Nouméa en Nouvelle-Calédonie pour la durée du postdoctorat.
Les recherches conduites dans l'UMR Passages sont construites autour de la place centrale accordée à l'espace, aux lieux et aux territoires et sont intrinsèquement pluridisciplinaires. L'UMR se structure autour de quatre thématiques principales : le Territoire, l'environnement, les dispositifs de normalisation de la réalité et le corps et sujets. En outre l'UMR est à l'articulation entre trois champs transversaux qui constituent les focales du laboratoire : la médiation, la transition et la traduction. Outre ces différences, trois éléments caractérisent les démarches que nous suivons : l'importance de l'ancrage empirique des recherches, et la place qu'occupe la pratique et l'ethnographie du terrain dans la production de connaissances ; l'interaction recherchée avec les acteurs politiques, sociaux et économiques, nourrie par une pratique de la recherche impliquée s'inscrivant dans le mouvement du projet ; le développement d'un processus réflexif qui interroge l'ensemble de la chaîne de production de savoirs.
Le ou la postdoctorant.e travaillera en lien direct avec les ITA et des chercheurs enseignants chercheurs de l'UMR site de Pau, car il ou elle sera invité·e aux séminaires et événements organisés en interne, il ou elle participera aux temps d'échange et de réflexion sur le projet et les membres de l'équipe l'accompagneront dans la démarche d'évaluation, la construction des outils et l'analyse des données.
A partir du 01/01/2021 l'UMR passages ne comprendra plus le site de Pau, mais le CDD sera affecté à ce moment-là dans la future UMR TREE située sur le campus de l'UPPA.

Contraintes et risques

La recherche-évaluation envisagée implique des missions à l'étranger principalement une mission en Nouvelle Calédonie pour la majorité du temps de CDD. Leur faisabilité sera appréciée en fonction de l'évolution du cadre sanitaire et des règles régissant les missions au CNRS.

Informations complémentaires

Le dossier de candidature sera constitué des pièces suivantes :
1. Une lettre de motivation expliquant l'adéquation au profil et la contribution proposée pour l'évaluation de ces programmes
2. Un CV détaillé avec les coordonnées précises du candidat



Seules les candidatures transmises via le portail emploi du CNRS pourront être prises en compte.

Les auditions auront lieu le 17 décembre 2020 et les conditions seront précisées ultérieurement.

On en parle sur Twitter !