En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5318-EMISAN-001 - Postdoc sur l'impact des traînées de condensation sur le climat présent et futur (H/F)

Postdoc sur l'impact des traînées de condensation sur le climat présent et futur (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 15 novembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5318-EMISAN-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : lundi 20 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2663 et 3783€ brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre du projet OC'TAVIE (« Optimisation Collaborative Transport aérien VIs-à-vis de l'Environnement « , nous recherchons un(e) candidat(e) pour mener des travaux de recherche au sein du laboratoire CECI (Climat, Environnement, Couplages et Incertitudes, UMR5318 CNRS/Cerfacs, Toulouse, France; http://www.cerfacs.fr) pour étudier les effets des trainées de condensation émis par l'aviation commerciale sur le climat. L'objectif principal de ce travail de recherche sera d'evaluer la capacité des modèles d'atmosphère actuels pour la détermination des zones propices à la formation des traînées dans les conditions climatiques actuelles. Notamment le modèle ARPEGE-Climat de Météo-France possède maintenant une paramétrisation de la sursaturation et la formation des traînées. Le/la candidat(e) évaluera la performance d'ARPEGE-Climat à l'aide des données satellitaires et du trafic aérien. Le/la candidat(e) etudiera également les modifications de l'atmosphère (température, vapeur d'eau) en réponse au changement climatique, qui permettra d'évaluer l'impact de ce changement sur les zones favorables à leur développent pour plusieurs scenarios de réchauffement. Le projet permettra d'améliorer la représentation des trainées de condensation parla composante atmosphérique du modèle de climat CNRM-CM6.1. Les résultats attendus permettront également l'évaluation des impacts des trainées sur le climat actuel et sur une atmosphère modifiée par le réchauffement climatique.

Activités

- Prise en main du modèle d'atmosphère global ARPEGE-Climatv6 et de la paramétrisation des trainées de condensation.
- Réalisation des expériences de sensibilité dans le supercalculateur de Météo-France
- Analyse des résultats obtenus, validation du modèle et comparaison avec d'autres modèles d'atmosphère dont la paramétrisation est implémentée.

Compétences

- Doctorat en physique de l'atmosphère
- Fortes compétences en modélisation numérique du climat, en programmation et en analyse de données massives
- Des connaissances sur les paramétrisation physiques dans les modèles d'atmosphère

Contexte de travail

Le travail de recherche se déroulera au laboratoire CECI à Toulouse. Le laboratoire compte une cinquantaine de chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs, post-doctorants et doctorants et propose également de nombreux stages niveaux master ou équivalents. Les thématiques de recherche du CECI sont: la variabilité et le changement climatique (avec en particulier la question des incertitudes et les événements extrêmes), les risques environnementaux (feux de forêt, crues, pollution de l'air), les méthodes de couplage, d'assimilation de données et de modélisation à partir des données (machine learning). La personne recrutée sera accueillie dans l'équipe Modélisation du climat et de son changement global (GLOBC) du CECI et sera supervisée par Emilia Sanchez Gomez et par Laurent Terray, directeur du CECI. Le travail de recherche bénéficiera aussi d'une étroite collaboration avec le CNRM/Météo-France et avec des industriels partenaires du projet OC'TAVIE (ONERA et THALES).

On en parle sur Twitter !