En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5313-SANMAT-009 - CDD chercheur H/F 18 mois - Modélisation et scénarisation des besoins et des potentiels en ressources du Sous-sol à Horizon 2050

CDD chercheur H/F 18 mois - Modélisation et scénarisation des besoins et des potentiels en ressources du Sous-sol à Horizon 2050

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 1 mars 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : CDD chercheur H/F 18 mois - Modélisation et scénarisation des besoins et des potentiels en ressources du Sous-sol à Horizon 2050
Référence : UMR5313-SANMAT-009
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : vendredi 9 février 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2905€ à 4081€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Economie et gestion

Missions

Le Projet ciblé « dynamic modelling » vise à modéliser et scénariser les besoins et les potentiels en ressources du Sous-sol à Horizon 2050.

Activités

L'objectif du CDD est de coupler les deux modèles suivants:
- Isterre développe depuis 4 ans le modèle biophysique (MATER : Multi-regional Assessment of Technologies, Energy and Raw materials) capable de relier le modèle à des bases de données internes (Exiobase et Ecoinvent). Ce modèle permet de calculer le développement dans le temps des infrastructures de transport, d'énergie, d'urbanisation et d'agroalimentaire de 1960 à 2060 et par pays en fonction de l'évolution du PIB/habitant, ou pour les demandes par habitant en transport, logement, alimentation et services, ou encore pour des scénarios exogènes d'énergie. Les besoins en énergie et en matériaux pour fabriquer les produits consommés dans le pays ainsi que certains impacts environnementaux sont ensuite estimés.
- POLES (Prospective Outlook on Long-term Energy Systems) est un modèle de simulation en équilibre partiel du système énergétique mondial à l'horizon 2050 développé au Laboratoire d'économie appliquée de Grenoble (GAEL). Il est basé sur des hypothèses exogènes pour les évolutions démographiques et économiques, pour chacun des grands pays ou régions du monde, mais une endogénéisation de toutes les variables caractérisant la consommation, la transformation, la production et les prix de l'énergie. Il présente une forte désagrégation technologique (ex. énergies fossiles, solaire, éolienne, géothermique), et identifie des trajectoires technologiques présentant un coût minimal pour un objectif climatique donné. Il s'agit d'un modèle d'équilibre sectoriel par simulation récursive dont la dynamique est donnée, dès l'année initiale puis d'année en année, par les ajustements décalés des variables d'offre et de demande d'une part et des prix d'autre part.

Compétences

Le travail nécessite une bonne connaissance des deux modèles MATER et POLES.
Une expérience de travail sur ces deux modèles est donc nécessaire pour candidater.

Contexte de travail

Le contrat postdoctoral est de 18 mois.
La personne recrutée sera en poste au laboratoire GAEL (Laboratoire d'Economie Appliquée de Grenoble (GAEL), une unité mixte de recherche entre le CNRS, INRAE, l'Université Grenoble Alpes et Grenoble INP composé de 70 agents environ. Les recherches de GAEL portent principalement sur les questions d'innovation et de consommation durables, en particulier dans les secteurs énergétiques et agro-industriels. Les recherches sont organisées en trois axes : Consommation, Energie/environnement, et Innovation. Le candidat intègrera l'axe énergie. Les recherches menées au sein du département Energie/environnement du GAEL visent à comprendre et évaluer l'impact des politiques dans les domaines de l'énergie et du climat. L'équipe développe une activité de recherche de haut niveau en économie appliquée et académique et bénéficie d'une grande visibilité aux niveaux national, européen et international.


Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Des déplacements pour des réunions de projet ou dans d’autres laboratoires du projet sont à envisager tout comme des participations à des conférences.