En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5313-SANMAT-004 - Offre CDD chercheur H/F – 24 mois, Le rôle de l'expertise dans les procès climatiques

Offre CDD chercheur H/F – 24 mois, Le rôle de l'expertise dans les procès climatiques

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 29 juin 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5313-SANMAT-004
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mercredi 8 juin 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2663 et 3783 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre de l'ANR PROCLIMEX, le CNRS recrute un(e) chercheur(e) en contrat à durée déterminée d'une durée de 24 mois à compter du 1er septembre 2022.

Contexte
Un nombre croissant d'acteurs et d'organisations s'empare aujourd'hui, selon des modalités variées, du procès comme instrument de contestation et mobilisation. Dans un contexte de renouveau de la démocratie environnementale et des approches participatives (Grand débat, Convention nationale sur le climat), le procès est un des espaces réinvestis dans lesquels des citoyens participent à la fabrique de la « loi climatique » de demain. Parmi toutes les questions que pose cette nouvelle forme de mobilisation pour le climat, le projet Proclimex se propose de s'intéresser à l'enjeu de l'expertise dans ces procès.
Le projet Proclimex d'une durée de 4 ans a pour objectifs :
- d'éclairer les stratégies judiciaires des ONG lorsqu'elles utilisent les armes du droit et du procès pour faire avancer la cause climatique ;
- décoder les usages sociaux des diverses expertises dans le contexte d'initiatives de judiciarisation et de juridicisation de la cause climatique ;
- mettre en lumière, par une analyse comparative, le processus de passage de la vérité scientifique à la vérité juridique en interrogeant l'adaptation du droit processuel et de l'institution du procès ;
- fournir des pistes pour renforcer l'interface scientifique-décideur dans le domaine du climat dans un contexte d'urgence climatique.
Le projet est coordonné par Sandrine Maljean-Dubois, DR CNRS (laboratoire DICE - Droits international, comparé, européen), chercheure en droit international de l'environnement, spécialiste reconnue à l'échelle internationale du régime international du climat. PROCLIMEX sera conduit par un consortium associant sur le site d'Aix-Marseille un laboratoire de droit (DICE), un laboratoire en sciences de l'environnement (CEREGE) et un laboratoire de politistes (MESOPOLHIS), mais également un partenaire en droit à Toulouse (LaSSP), deux partenaires en sociologie à Montpellier (G-Eau) et Paris (CSI), ainsi qu'un partenaire en économie à Grenoble (GAEL).

Activités

Les missions qu'il/elle devra assurer sont les suivantes :
- Elaboration d'une base de données sur les procès climatiques pour faciliter la fouille de textes
- Fouille de textes (recherche d'occurrences de type instrument juridique, disposition d'un instrument juridique, organe expert…) et analyse des résultats obtenus
- Participation à la recherche dans le cadre de PROCLIMEX en collaboration avec les membres de PROCLIMEX
Ce travail sera conduit en interaction avec les autres partenaires du projet et en coordination étroite avec le comité scientifique du projet PROCLIMEX.

Compétences

Profil recherché
- Expérience en élaboration de base de données et dans la fouille de textes (maitrise d'un ou plusieurs logiciels) permettant un travail en autonomie du/de la candidat.e
- Maîtrise du français et de l'anglais
- Rédaction d'articles scientifiques et rapports de recherche dans des revues internationales de rang A

Le profil du candidat est ouvert s'agissant de la discipline d'origine et des objets de recherche passés et présents. Sans être requise, une connaissance du régime international du climat ou de la justice acquise dans le cadre d'un doctorat en sociologie, science politique, économie, droit ou climatologie serait un atout supplémentaire, de même qu'une expérience de collaboration interdisciplinaire.

Contexte de travail

Le laboratoire GAEL

Le candidat travaillera dans le cadre du projet PROCLIMEX et sera en poste au laboratoire GAEL (Grenoble). Le Laboratoire d'Economie Appliquée de Grenoble (GAEL) est une unité mixte de recherche entre le CNRS, INRAE, l'Université Grenoble Alpes et Grenoble INP composé de 70 agents environ. Les recherches de GAEL portent principalement sur les questions d'innovation et de consommation durables, en particulier dans les secteurs énergétiques et agro-industriels. Les recherches sont organisées en trois axes : Consommation, Energie, et Innovation. Le candidat intègrera l'axe énergie. Il collaborera avec l'ensemble des chercheurs du projet PROCLIMEX, sous la responsabilité de Sandrine Mathy (DR CNRS, responsable de l'axe Energie).

Le /la candidat.e travaillera à temps plein (35 heures par semaine) dans les locaux du laboratoire GAEL. Il pourra avoir à réaliser des déplacements liés à des entretiens à conduire dans le cadre de ses missions, à la participation à des séminaires de recherche, des rencontres de chercheurs et des conférences.

On en parle sur Twitter !