En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5305-JERSOH-004 - Chercheur H/F post- doctorant biomatériaux: développement d'oscillateurs biomimétiques de la corde vocale

Chercheur H/F post- doctorant biomatériaux: développement d'oscillateurs biomimétiques de la corde vocale

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5305-JERSOH-004
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : mardi 20 novembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 14 janvier 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2555.39 brut
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le chercheur recruté pour 18 mois participera au projet ANR Microvoice, qui veut mieux comprendre les liens entre les propriétés micro-mécaniques des plis vocaux et leur fonctions vibratoires uniques, afin de les implémenter dans des oscillateurs biomimétiques.
Il/elle s'attachera à développer des biomatériaux reproduisant l'architecture fibreuse 3D et les propriétes mécaniques des plis vocaux, et de caractériser leurs propriétés vibro-mécaniques à différentes échelles et fréquences.
Il/elle fera partie de l'équipe 'fonctionnalité et dynamique du tissu cutané du LBTI, avec une mobilité vers l'équipe 'interaction biologiques et biomatériaux' de MATEIS en cours de contrat.
Il/elle travaillera au sein d'un groupe de 4-5 personnes, sous la supervision de J. Sohier.

Activités

Doté d'un profil interdisciplinaire., le/la post-doctorant-e contribuera en particulier aux aspects suivants :
- Design, développement et élaboration de nouveaux biomatériaux/architectures fibreuses et composites reproduisant l'organisation architecturale et les propriétés micro-mécaniques des plis vocaux
- analyse de l'organisation structurelle des composites par des approches de microscopie classique et conffocal/biphotonique, et par microscanner
- développement d'hydrogels innovants bioactifs
- caractérisation des propriétés vibro-mécaniques des biomatériaux à différentes échelles et fréquences
- publications scientifiques

Compétences

- excellent parcours académique
- thèse en chimie/biomatériaux/formulation
- publications de grande qualité
- expérience des hydrogels et/ou des nanofibres très appréciée
- connaissance des techniques microscopiques (fluorescence, électronique), en techniques d'imageries par rayons X et en traitement d'images et analyse de données
- compétences en caractérisation mécanique des matériaux
- expérience en culture cellulaire optionnelle mais appréciée
- aptitude au travail en équipe sur des projets pluridisciplinaires
- capacité à publier et valoriser ses recherches
- respect des règles/procédures éthiques
- Imagination, créativité, enthousiasme, autonomie, capacité organisationnelle, synthèse et esprit critique
- bonne qualité relationnelles et esprit d'équipe
- maîtrise de l'anglais écrit-oral et (appréciée) du français

Contexte de travail

L'équipe d'accueil fait partie du laboratoire de biologie tissulaire et ingénierie thérapeutique (LBTI) à Lyon. Le laboratoire à une forte expertise de la biologie de différents tissus mous et s'intéresse à l'analyse des mécanismes de l'organisation tissulaire et de l'homéostasie, à la modélisation de la réponse tissulaire au stresses physiologiques et pathologiques, ainsi qu'au développement de nouvelles approches thérapeutiques pour la réparation tissulaire. Le LBTI dispose d'un environnement multidisciplinaire regroupant chimistes, biochimistes, biologistes cellulaires et moléculaires, bio-informaticiens, physiologistes, physiciens et experts galéniques. Durant la durée du projet, le groupe d'accueil se relocalisera au sein de MATEIS, à Lyon, qui a une très grande expertise du développement de matériaux et de leur caractérisation multi-échelle. Les taches du post-doctorant se dérouleront en collaboration avec le laboratoire 3SR de Grenoble où des analyses mécaniques et vibratoires de haut niveau seront réalisées.

Contraintes et risques

Relocalisation dans un autre laboratoire en cours de contrat, à Lyon

On en parle sur Twitter !