En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5285-PASFON-005 - (H/F) Nouveau procédé pour le recyclage de catalyseur sous forme de particule magnétique en vue de la conversion de biomasse

(H/F) Nouveau procédé pour le recyclage de catalyseur sous forme de particule magnétique en vue de la conversion de biomasse

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5285-PASFON-005
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : mardi 11 février 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 16 mars 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2643 à 3047€ brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre du projet NANOTRAP financé par l'ANR et en collaboration avec les laboratoires IRCELYON (Villeurbanne) et ICBMB (Bordeaux), nous recherchons un postdoc afin de développer un procéder innovant permettant de réaliser un recyclage intégral de nanoparticules magnétiques. L'objectif est de réaliser dans un réacteur ouvert, le maintien dans un volume contrôlé de particules magnétiques servant de support à un catalyseur. L'application visée est la conversion sélective de bio-polymères comme la lignine en milieu hydrothermal. A terme, un procédé capable de générer in-situ les nanoparticules, de réaliser la dépolymérisation de la lignine et de recycler les particules magnétiques, est envisagé dans ce projet. En lien étroit avec les partenaires du projet, la mission consistera à développer un outil expérimental permettant le recyclage (ou le piégeage) de nanoparticules/particules magnétiques afin d'acquérir des données de bases nécessaire à un design à plus grande échelle et/ou une modélisation du procédé.

Activités

• Analyse exhaustive des technologies utilisant le magnétisme
• Développement d'un outil expérimental pour l'étude du recyclage des particules magnétiques.
• Etude paramétrique avec des conditions opératoires pertinentes.
• Modélisation du procédé de recyclage.
• Réalisation de l'intégration de toutes les étapes depuis la synthèse des nanoparticules, leur réactivité et leur recyclage dans un procédé complet.

Compétences

Ayant obtenu un doctorat en génie des procédés, la ou le candidat(e) devra avoir une forte expertise en expérimental (un lien avec l'utilisation de particules magnétiques serait apprécié) et des compétences en simulation/modélisation (Matlab etc ...).

Contexte de travail

Le LGPC est une unité CNRS/UCBL/CPE de petite taille avec 16 permanents et une vingtaine de non-permanents. Créé en 1994, le LGPC est localisé à Villeurbanne et a pour objectif de développer de nouveaux procédés catalytiques avec des compétences en génie des procédés et en chimie. Notre unité s'intéresse particulièrement aux problématiques de l'intensification des procédés.

Contraintes et risques

Il n'y a pas de risques particuliers pour ce poste

On en parle sur Twitter !