En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5277-SANCHU-042 - Ingénieur en ingénierie logicielle - (H/F)

Ingénieur en ingénierie logicielle - (H/F)


Date Limite Candidature : lundi 4 mars 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur en ingénierie logicielle - (H/F)
Référence : UMR5277-SANCHU-042
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : lundi 12 février 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2282,08 € et 2558,21 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Niveau 6 - (Bac+3 ou 4)
Expérience souhaitée : Indifférent
BAP : Informatique, Statistiques et Calcul scientifique
Emploi type : Ingénieur-e en ingénierie logicielle

Missions

Dans le cadre du projet SVOM/CAGIRE, l’IRAP est maître d’œuvre de la caméra infra-rouge CAGIRE. Cette caméra, dédiée à l’astronomie, a pour but d’effectuer une mission de suivi au sol des sursauts gammas détectés et localisés par le satellite SVOM.
Cette caméra cryogénique développée dans un contexte international sera placée sur un télescope robotique et nécessitera une grande fiabilité.
En tant qu'ingénieur-ingénieure en ingénierie logicielle, vous effectuerez la majeure partie du développement du logiciel de pilotage de la caméra infra-rouge CAGIRE.
Le pilotage consistera à configurer l’instrument, afin d’acquérir les images pour les prétraiter et enfin, les mettre à disposition de la communauté scientifique.

A propos du logiciel, votre mission consistera à :
• Le réaliser
• Le tester
• L’optimiser en terme de performances
• Le valider
• Le déployer
• Le documenter
• L’archiver
Pour cela, vous travaillerez en relation avec les différents acteurs et utilisateurs du logiciel :
• Les membres de l’équipe d’ingénieurs (Opticiens, Mécaniciens, Electroniciens) de l’IRAP pour répondre au mieux aux besoins de l’instrumentation et de son développement
• Les membres de l’équipe mexicaine (UNAM) pour la communication avec le logiciel de pilotage du télescope
• Les astronomes pour répondre au mieux aux besoins scientifiques des futurs utilisateurs
Les activités proposées à l’ingénieur en génie logiciel, permettront au candidat d’acquérir une expérience sur un projet innovant, combinant plusieurs activités auprès d’ingénieurs expérimentés et dans un contexte international.

Activités

Activités principales :
Vous serez amené(e) à :
• Traduire la conception du logiciel (UML – Programmation Orientée Objet) vers sa réalisation
• Réaliser le cœur du programme (développement du séquenceur) (JAVA – Visual Studio Code)
• Réaliser l’Interface Utilisateur (Interface d’Ingénierie) (JAVA-FX – Visual Studio Code)
• Gérer les commandes opérationnelles venant du logiciel de pilotage du télescope (Protocole de communication Client / Serveur) (JSON RPC 2.0)
• Garantir le respect des besoins du logiciel
• Elaborer des stratégies d’essais pour tester le logiciel
• Eprouver les programmes avec des batteries d’essais en vue de la qualification
• Déployer le logiciel dans son environnement (Linux - Installation)
• Gérer les versions et leur archivage (GitLab)
• Assurer le support utilisateur vers les chercheurs et ingénieurs
• Rédiger la documentation en français et en anglais (dont le guide utilisateur)
• Participer aux réunions de travail dans le cadre de la collaboration internationale
• Participer à des réunions (en français ou en anglais) et y présenter vos travaux
• Assurer la maintenance évolutive et curative des développements réalisés après la mise en service

Activités secondaires :
Vous serez amené(e) à :
• Participer ou aider à la réalisation du pilotage des matériels périphériques à la caméra (JAVA)
• Coordonner les relations aux interfaces, participer à l'échange d'informations avec les spécialistes des domaines techniques mobilisés dans le projet
• Exercer une veille technologique
• Participer à un réseau professionnel

Compétences

Les compétences et connaissances primordiales :
• Domaine de formation souhaité : Génie logiciel (connaissance approfondie)
• Méthodes de modélisation et de développement (connaissance approfondie)
• Expérience du système d'exploitation Linux
• Méthodes d'analyse des besoins et de conception (UML)
• Le langage de programmation JAVA
• Les outils de gestion de versions (GitLab)
• L’environnement de développement Visual Studio Code
• Les protocoles de communication Client / Serveurs
• Utilisation des fichiers JSON
• Méthodologie de tests
• L’emploi des « bonnes pratiques »
• Sécurité des systèmes d'information et de communication
• Langue anglaise : B2 (cadre européen commun de référence pour les langues)
• Maîtriser les techniques de présentation du travail à l’écrit et à l’oral
• Avoir des compétences rédactionnelles de documents techniques
• Appliquer la réglementation des marchés publics
• Autonomie et travail en équipe
• Sens de l'organisation pour les activités quotidiennes

Les compétences et connaissances appréciées :
• Savoir comment réaliser de la programmation de tâches parallélisées
• Savoir traduire une demande en spécifications techniques
• Savoir planifier ses activités
• Savoir s’adapter à l'organisation et au fonctionnement du projet
• Savoir s’adapter à l'organisation et au fonctionnement de l'établissement
• Expérience de création d'IHM
• Initiative et force de proposition
• Connaissance en physique et/ou électronique et/ou mécatronique

Contexte de travail

CAGIRE est la caméra infrarouge qui sera placée sur le télescope robotique COLIBRI. Lui-même sera installé au Mexique (San Pedro Mártir). Cette caméra effectuera le suivi de sursauts gamma détectés et observés par le satellite franco-chinois SVOM et ses instruments. Le contexte du projet est international car le consortium est constitué de personnels :
• De l’agence française CNES (financement et maîtrise d’ouvrage de CAGIRE)
• De l’ESA (prêt du détecteur)
• Du LAM (le télescope COLIBRI)
• Du CPPM (Caractérisation du détecteur de CAGIRE)
• Du CEA (IRFU) (Caractérisation du détecteur de CAGIRE pour les besoins de l’ESA)
• De l’UNAM (Instrument dit « visible » DDRAGO + l’optique placée devant CAGIRE (WOB)
• De l’IRAP (Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie) à Toulouse pour le développement, la caractérisation et la maîtrise d’œuvre de la caméra CAGIRE
Le projet a commencé la phase principale d’intégration et d’essais de la caméra et vous ferez partie intégrante de l'équipe CAGIRE de l’IRAP pour l’intégration de la caméra.
La caméra sera installée au Mexique en mai 2024.
L'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP) est une Unité Mixte de Recherche de l'Université Paul Sabatier et du CNRS.
Le poste est affecté sur le site Belin, situé à Toulouse, en bordure du Canal du Midi, au sein de l'Observatoire Midi Pyrénées.
A l'IRAP, plus de 300 chercheurs, ingénieurs, et personnels administratifs travaillent à l'étude et à la compréhension de l'Univers et de son contenu.


Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Mission : Possibilité de départ en mission en France voire à l’étranger