En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5270-SYLGON-046 - CDD Checheur H/F: "fabrication et caractérisation de motifs obtenus par photolithographie et faisceau d’électrons et de leur transfert par plasma de gravure : Etude mécanistique et qualitative de l’utilisation de résines de lithographie vertes »

CDD Checheur H/F: "fabrication et caractérisation de motifs obtenus par photolithographie et faisceau d’électrons et de leur transfert par plasma de gravure : Etude mécanistique et qualitative de l’utilisation de résines de lithographie vertes »

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 21 mars 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : CDD Checheur H/F: "fabrication et caractérisation de motifs obtenus par photolithographie et faisceau d’électrons et de leur transfert par plasma de gravure : Etude mécanistique et qualitative de l’utilisation de résines de lithographie vertes »
Référence : UMR5270-SYLGON-046
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : ECULLY
Date de publication : jeudi 8 février 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 25 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2935 Euros par mois selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Micro et nanotechnologies, micro et nanosystèmes, photonique, électronique, électromagnétisme, énergie électrique

Missions

Le projet Horizon Europe « Resin Green » est un projet collaboratif qui vise à développer des résines de lithographie « vertes » pour les procédés de micro et nanofabrication en microélectronique.
Pour accomplir ces différents objectifs, la personne travaillera notamment dans un environnement de laboratoire propre spécifique (salles blanches, salles de chimie) où elle développera les étapes de micro-nanofabrication (lithographie-gravure-dépôt) et dans des salles expérimentales de caractérisations de pointe (le consortium dispose d’instruments d’analyses de surface tels que la spectrométrie de masse d’ions secondaires à temps de vol (ToF-SIMS), l’infrarouge à transformée de Fourier (FTIR), la spectroscopie des photoélectrons induits par Rayons X (XPS), les microscopies électroniques (SEM, TEM), la microscopie à force atomique (AFM)…).

Mots Clefs
Micro nanofabrication, gravure plasma, résine, polymères sourcés, chitosane, alginate.

Références
Caillau et al, J. Vac. Sci. Technol. (2017), 35, 06GE01
Sysova et al, ACS Appl. Polym. Mater. (2022), 4, 6, 4508–4519
Servin et al, Appl. Mater. Interf. (2023), 15, 18685-18693
Durin et al, J. Vac. Sci. Technol. (2023), DOI 10.1116/6.0002934

Activités

Dans le cadre de ce projet, la personne recrutée aura pour mission :
• d’étudier la lithographie de polymères biosourcés, notamment de chitosane, par faisceaux d’électrons et par insolation aux UV (de l’EUV à l’UV).
• d’étudier les interactions de résines composées de polymères biosourcés contenant différents additifs de formulation avec les plasmas de gravure notamment fluorés,
• d’étudier la qualité des motifs transférés par plasma réactif dans le substrat.
La personne recrutée sera financée par le projet Horizon Europe « Resin Green » et sera recrutée en tant que Chercheur CDD CNRS.
Les travaux seront réalisés à l'Institut des Nanotechnologies de Lyon (INL, https://inl.cnrs.fr/) et à l’ISA (https://www.isa-lyon.fr/) sous la direction du Dr JL Leclercq, du Dr Y. Chevolot et du Pr D. Léonard. Dans le cadre du projet, elle travaillera en étroite collaboration avec l’IS2M (Mulhouse), l’IMP (Lyon) et le CEA –Leti (Grenoble) et de manière plus générale avec tous les partenaires du projet (Grèce/Allemagne/Suisse). Elle participera activement aux réunions d’avancement et à toutes réunions nécessaires au bon déroulement du projet.

Compétences

La personne recrutée doit être titulaire d'un doctorat. Elle doit avoir une solide formation en chimie, physico-chimie, science des matériaux, techniques de caractérisation et/ou des plasmas. Des connaissances en techniques de caractérisation de surface en particulier ToF-SIMS et XPS seront appréciées. Un haut niveau de communication en anglais, tant à l'oral qu'à l'écrit, est requis afin de pouvoir interagir avec les partenaires du consortium, de présenter les travaux lors des réunions et de conférences internationales et de rédiger des rapports et publications scientifiques.
De plus, ce projet étant à l'interface de la chimie, des matériaux, des procédés de micro/nano fabrication dont la lithographie, et de la physico chimie des plasmas, la personne recrutée devra faire preuve d'une forte motivation pour un projet pluridisciplinaire avec une soif de connaissances, être autonome et pouvoir être force de propositions. De plus, elle devra être capable de travailler en équipe sur des projets avec des aspects multidisciplinaires.

Contexte de travail

La personne recrutée devra partager son temps entre les deux laboratoires INL et ISA.
Travail en salle blanche : formation aux postes de travail sur place
Risque chimique : sensibilisation et prévention, formation sur site
EPI obligatoires
Déplacements en France métropolitaine et à l’étranger.


Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.