En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5266-GUIMAR-002 - Contrat Post-Doctoral (H/F): Métallurgie combinatoire et fabrication Additive

Contrat Post-Doctoral (H/F): Métallurgie combinatoire et fabrication Additive

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : dimanche 16 juillet 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Intitulé de l'offre : Contrat Post-Doctoral (H/F): Métallurgie combinatoire et fabrication Additive
Référence : UMR5266-GUIMAR-002
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : mardi 9 mai 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2805.35€ BRUT/mois et 3224.81€ BRUT/mois
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Chimie des matériaux, nanomatériaux et procédés

Missions

De nombreux alliages existants ne sont pas optimisés pour être mis en œuvre par fabrication additive (FA). L'exemple des alliages d'aluminium est emblématique. En effet, les alliages de fonderie ou de corroyage sont relativement faciles à mettre en œuvre par fabrication additive mais présentent des propriétés mécaniques limitées. Au contraire, les alliages à durcissement structural ont des caractéristiques mécaniques élevées mais se révèlent extrêmement difficiles à mettre en œuvre par FA à cause de leur sensibilité à la fissuration à chaud. La stratégie la plus efficace pour combattre cette fissuration consiste à affiner la taille des grains. L'affinement de la taille des grains est par exemple rendu possible par ajout de Zr à la composition nominale. En effet, le Zr permet, dans les conditions de solidification de la FA, de promouvoir la formation de la phase primaire et métastable L12-Al3Zr qui sert d'agent inoculant pour la matrice d'aluminium. Si l'ajout de Zr améliore la mise en œuvre de tels alliages par FA, cela s'accompagne de changements microstructuraux importants qu'il convient de bien appréhender dans le but d'optimiser les propriétés. Par ailleurs, la découverte de nouvelles compositions repose souvent sur des méthodes d'essais-erreurs qui s'avèrent chronophages et ne permettent pas nécessairement d'explorer de grands domaines de compositions. Dans ce contexte, de nombreuses activités de recherche sont aujourd'hui consacrées au design de nouveaux alliages d'aluminium POUR la fabrication additive. Le laboratoire SIMaP a été largement impliqué dans cette thématique de recherche depuis déjà plusieurs années.

L'objectif est de tirer partie d'une synergie renforcée entre le procédé et la métallurgie au service des propriétés.

Activités

Programme de recherche

(1) Adapter les procédés de FA de fusion sur lit de poudres pour faciliter l'exploration de grands domaines de composition.

(2) Explorer de larges domaines de composition dans des systèmes binaires (Al-Zr et Al-Mn) et dans le système ternaire (Al-Mn-Zr) et identification des candidats les plus prometteurs.

(3) Caractérisation microstructurale et mécanique multi-échelle des candidats les plus prometteurs.

Compétences

Le candidat doit posséder un doctorat en science des matériaux ou en mécanique des matériaux avec une bonne expérience des matériaux métalliques. Une expérience dans le domaine de la fabrication additive est un plus. Des compétences solides en métallurgie sont nécessaires. Le candidat devra prendre des initiatives pour développer de nouvelles méthodes expérimentales. La capacité à travailler en équipe et en collaboration avec les autres chercheurs de l'équipe d'accueil est une qualité essentielle pour mener à bien ce projet.

Contexte de travail

Le travail s'effectuera au sein du laboratoire SIMaP (Unité Mixte de Recherche: Grenoble INP, UGA, CNRS), situé sur le campus de Saint Martin D'Hères. Le laboratoire SIMaP est un laboratoire reconnu pour ses compétence en élaboration et caractérisation des matériaux métalliques.

Informations complémentaires

Ce projet est financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) dans le cadre du PEPR (Programme d'Equipements Prioritaires de Recherche) DIADEM (Dispositifs Intégrés pour l'Accélération du Déploiement de Matériaux Emergents). Au sein de ce PEPR, le projet DIAMS ambitionne d'utiliser l'intelligence artificielle et la métallurgie combinatoire pour développer de nouveaux alliages à hautes performances. Ici, l'idée est de tirer parti des procédés de fabrication additive pour guider et accélérer le développement de nouveaux alliages. On se limitera ici à des preuves de concept à partir d'alliages d'aluminium modèles.