En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5263-ANNCAM-032 - Ingénieur de Recherche : "Recherche sur les pratiques récréatives à risque, excessives, des joueurs vieillissants" H/F

Ingénieur de Recherche : "Recherche sur les pratiques récréatives à risque, excessives, des joueurs vieillissants" H/F


Date Limite Candidature : vendredi 18 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5263-ANNCAM-032
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : vendredi 28 mai 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2437 à 2616 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Financé par l'Agence Nationale de la Recherche, l'objectif général du projet JEUVIEILLI est d'étudier les pratiques récréatives, à risque, excessives des joueurs vieillissants afin d'identifier les facteurs intrinsèques (motivationnels, émotionnels), du jeu (type de jeu, accessibilité, caractéristiques physiques du jeu) et du contexte de jeu qui influent sur le désir de jouer, l'illusion de contrôle, la prise de risque. Ceci permettra à terme le développement d'un dispositif de prévention adapté à leurs profils spécifiques. Ce projet repose sur un consortium de chercheurs en psychologie cognitive, psychopathologie et psychologie sociale.

Activités

Une très forte sensibilité à l'illusion de contrôle étant un facteur majeur dans le renouvellement des conduites de jeu de hasard et d'argent (JHA), ce facteur sera au cœur d'une démarche préventive aux niveaux primaire, secondaire et tertiaire.
- Dans un premier axe, il s'agira de bien circonscrire le concept de l'illusion de contrôle et son opérationnalisation,
- Dans un second axe, il faudra cibler, à travers des situations de jeu de hasard et d'argent, des mesures attitudinales et comportementales afin de mesurer l'illusion de contrôle et la prise de risque
- Dans un troisième axe, il s'agira de tester des messages de prévention en s'appuyant sur les travaux de la pragmatique conversationnelle.

Compétences

Profil du candidat recherché :
- Doctorat en psychologie sociale

Compétences requises :
* sur le plan théorique
- des connaissances solides sur les modèles du contrôle et de l'illusion de contrôle
- ou des connaissances sur le vieillissement de la personne.
- ou être sensibilisé.e aux questions de prévention en santé.
* sur le plan méthodologique
- savoir mener des entretiens semi-directifs et être familiarisé.e au traitement des données discursives.
- savoir concevoir des protocoles quasi-expérimentaux et maîtriser les outils statistiques (test non paramétriques, paramétriques, analyse de régression et de variance).
- Très bon niveau d'anglais professionnel.

Contexte de travail

Le laboratoire CLLE (Cognition, Langues, Langage, Ergonomie) est une UMR CNRS créée en janvier 2007 et principalement hébergée sur le site de l'Université Toulouse Jean Jaurès. C'est une unité de recherche pluridisciplinaire relevant des Sciences Cognitives : les travaux qui y sont menés couvrent les champs, à périmètre plus ou moins large, de la linguistique, de la psychologie, de l'informatique, de la philosophie, de l'éducation et des neurosciences. Le laboratoire est structuré en 3 équipes composées chacune en moyenne de 25 Enseignants-chercheurs et Chercheurs :
• Equipe « Sciences du langage », travaillant plus particulièrement sur des thématiques relevant de la linguistique ;
• Equipe « Processus langagiers et cognitifs », centrée sur l'interdisciplinarité entre langage et psychologie ;
• Equipe « Cognition en situations complexes », travaillant plus particulièrement sur des thématiques de psychologie sociale et cognitive.
Le laboratoire développe, en outre, des axes transversaux de recherche entre ces équipes.
L'ingénieur de recherche sera affilié à l'équipe Cognition en Situation Complexe qui est une équipe de recherche en psychologie centrée sur l'étude des processus cognitifs et socio-cognitifs en jeu dans les activités humaines en tenant compte de l'environnement.

Contraintes et risques

Des déplacements au national ou à l'international pourront être à prévoir. Il est aussi à prévoir des rencontres dans des EHPAD si les conditions sanitaires le permettent.

Dans la mesure où les circonstances imposeraient un travail à distance, la personne recrutée devra être équipée d'un matériel informatique convenable lui permettant de travailler à distance.

Informations complémentaires

Les candidat/es interessé/es doivent déposer leur candidature sur le portail emploi du CNRS. Merci de fournir un CV détaillé, une lettre de motivation contenant un résumé des thématiques de recherche ainsi qu'une lettre de recommandation.

- Personne à contacter pour toute information sur le poste (Nom, mél et/ou tél) : Valérie Le Floch, valerie.le-floch@univ-tlse2.fr

Plus d'infos sur : http://clle.univ-tlse2.fr/

On en parle sur Twitter !