En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5263-ANNCAM-013 - Contrat post-doctoral : Recherche en cognition spatiale et langage. H/F

Contrat post-doctoral : Recherche en cognition spatiale et langage. H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5263-ANNCAM-013
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : jeudi 28 novembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2620 à 3730 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Les missions confiées font partie intégrante du projet ACCESSPACE.
Le projet consistera en la conception et l'évaluation de différentes tâches permettant d'étudier la façon d'élaborer des repères et des stratégies spatiales égo- et allocentrées lors d'un travail collaboratif impliquant des personnes avec déficiences visuelles. Une de ces tâches reposera sur un jeu collaboratif réalisé à partir de petits robots (Ozobots) se déplaçant sur un plateau. Les robots pourront par exemple représenter des personnes se déplaçant dans un bâtiment.

Activités

Les activités du/de la candidat(e) incluront, en collaboration étroite avec l'équipe de recherche ACCESSPACE, de :
- Elaborer des tâches et des protocoles d'évaluation psychologique
- Encadrer un stagiaire en informatique pour la conception et l'évaluation d'un jeu spatial collaboratif
- Conduire des passations expérimentales auprès d'un public varié (enfants et adultes tout venants et déficients visuels)
- Analyser des données
- Valoriser les résultats (publications et communication dans des colloques )
- Gérer le projet avec les collaborateurs scientifiques et les professionnels de la déficience visuelle

Compétences

Le candidat devra :
- Etre titulaire d'un Doctorat en psychologie, ergonomie cognitive ou sciences cognitives
- Etre en capacité de mettre en œuvre des connaissances théoriques et pratiques expertes dans le domaine de la cognition spatiale, du langage et de la collaboration
- Etre capable d'élaborer des tâches et des protocoles d'évaluation psychologique
- Etre en mesure d'encadrer un stagiaire en informatique pour la conception et l'évaluation d'un jeu spatial collaboratif
- Pouvoir mettre en œuvre des compétences relatives à la méthode expérimentale auprès d'un public varié (enfants et adultes tout venants et déficients visuels)
- Avoir des compétences en statistiques et outils d'analyse des données
- Savoir rédiger des articles scientifiques et communiquer à propos de la recherche
- Avoir de bonnes compétences relationnelles afin de maitriser les interactions sur le terrain avec les personnes avec déficiences visuelles et les professionnels.
- Mettre en œuvre des compétences en gestion de projet

Compétences supplémentaires appréciées :
- Curiosité et capacité d'explorer de nouveaux domaines (informatique notamment)
- Connaissances dans le domaine de la déficience visuelle
- Compétences en conception, programmation et prototypage

Contexte de travail

L'équipe du projet ACCESSPACE se compose de trois enseignants chercheurs (Christophe Jouffrais de l'IRIT (UT3) ; Katerina Fibigerova et Valérie Tartas (CLLE, UT2J) ainsi que d'ingénieurs de l'IRIT (Bernard Oriola et Antonio Serpa). L'activité de recherche se fera en collaboration avec le laboratoire « Cherchons pour voir » et différents partenaires extérieurs (école, institutions accueillant des enfants, adolescents déficients visuels) sur différents lieux en France.

Cherchons pour voir: http://cherchonspourvoir.org/notre-histoire/

Irit (équipe Elipse) : https://www.irit.fr/departement/intelligence-collective-interaction/elipse/

Le lieu de travail pourra être situé à CLLE (UT2J) ou à l'IRIT (UPS), à Toulouse.

Contraintes et risques

Plusieurs déplacements sont à prévoir afin de pouvoir rencontrer des enfants, adolescents, adultes déficients visuels dans différents lieux, en Région Occitanie et possiblement en France.

Informations complémentaires

- Plus d'infos sur le Laboratoire CLLE sur : http://clle.univ-tlse2.fr/

CDD de 18 à 20 mois.

- Personnes à contacter pour toute information sur le poste : Valérie Tartas (valerie.tartas@univ-tlse2.fr ) et Christophe Jouffrais (christophe.jouffrais@irit.fr)

Contexte du projet :
Les troubles de la vision atteignent 1,7 million de personnes en France. Selon l'OMS, un doublement du nombre de déficients visuels (DV) est à prévoir d'ici 2050 en raison du vieillissement, avec des conséquences importantes sur l'autonomie et la qualité de vie. Comment faire pour permettre aux personnes déficientes visuelles de développer une autonomie dans leurs activités spatiales (comme par ex. les déplacements quotidiens)?
Le projet ACCESSPACE (Apprendre l'espace en coopérant : quelles aides verbales et technologiques ?) a pour objectif de mettre en évidence les étapes développementales concernant les compétences spatiales via des situations collaboratives chez l'enfant, l'adolescent et l'adulte tout venants et déficients visuels. Le projet implique la construction d'un dispositif interactif permettant de soutenir à la fois la collaboration entre apprenants et un développement des représentations spatiales allocentrées. Une attention particulière sera donnée à l'étude des verbalisations lors des situations collaboratives de descriptions de lieux et d'itinéraires et d'aide aux déplacements.

Mots-clés : espace, déficience visuelle, apprentissage, collaboration, cognition spatiale, nouvelles technologies

On en parle sur Twitter !