En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5258-JEAGIM-019 - Chercheur (H/F) pour l'étude du séchage de suspensions utilisées dans la fabrication d'électrodes de batterie

Chercheur (H/F) pour l'étude du séchage de suspensions utilisées dans la fabrication d'électrodes de batterie

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 1 juin 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5258-JEAGIM-019
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : mercredi 11 mai 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2663 € et 3783 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans ce projet le(la) candidat(e) travaillera sur l'étude du séchage de films liquides de formulations utilisées dans la fabrication d'électrodes de batterie. Un des enjeux principaux sera d'élucider le rôle et l'impact de la migration des additifs polymériques et colloïdaux lors du séchage, à la fois sur les cinétiques d'évaporation du procédé de fabrication, mais aussi sur la microstructure et les propriétés mécaniques de l'électrode finale. La personne recrutée devra proposer et développer des méthodologies expérimentales innovantes notamment basées sur les outils microfluidiques pour sonder ces mécanismes de migration.
Le projet étant en lien direct avec un partenaire industriel, le(la) candidat(e) sera en interaction forte avec l'équipe industrielle du projet et devra collaborer efficacement avec cette équipe à travers des échanges réguliers sous forme de communications
orales et écrites.

Activités

- réalisation d'expériences de séchage de films, développement de méthodes microfluidiques;
- traitement de données, analyse et synthèse des résultats;
- positionnement des résultats par rapport à la littérature existante;
- communications orales et écrites des résultats auprès des différents interlocuteurs.

Compétences

Nous recherchons un(e) candidat(e) ayant une solide formation en physico-chimie de la matière molle avec une thèse dans ce domaine et un goût prononcé pour le travail expérimental.
Le(la) candidat(e) devra également faire preuve de rigueur scientifique et d'esprit de synthèse développé afin de dégager des conclusions des résultats obtenus en lien avec la littérature scientifique. Du fait du contexte de ce projet, une expérience dans la recherche industrielle ou en collaboration avec un partenaire industriel serait un plus.
Compétences générales: capacité à travailler de manière autonome ainsi qu'en équipe, proactivité, créativité, enthousiasme, sérieux et rigueur.

Contexte de travail

Le « laboratoire du futur » LOF, est une unité de recherche affiliée au CNRS, l'Université de Bordeaux et Solvay (société d'industries chimiques dédiée au développement de matériaux avancés et chimie de spécialité). La vocation du LOF est d'augmenter la productivité des projets de R&D à travers l'implémentation de méthodologies de haut débit telles que la microfluidique ou la robotique. Situé à Pessac, le laboratoire fait partie d'un centre de recherche et innovation de Solvay et
rassemble une équipe d'une vingtaine de chercheurs issus aussi bien des milieux académiques qu'industriels. Les études réalisées par le candidat au LOF seront suivies de façon rapprochée par les équipes d'application de Solvay. Le candidat doit faire preuve de motivation et être capable de délivrer dans le respect des délais impartis.

Contraintes et risques

Le travail se déroulera dans le respect strict des règles de sécurité en vigueur au laboratoire et des exigences de confidentialité inhérentes à un projet de R&D en lien avec un partenaire industriel.

On en parle sur Twitter !