En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5257-GUIARR-005 - Assistant Ingénieur (H/F)

Assistant Ingénieur (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : lundi 22 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Assistant Ingénieur (H/F)
Référence : UMR5257-GUIARR-005
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : CHUSCLAN
Date de publication : lundi 1 juillet 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 9 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2257.56€ brut mensuel ajustable selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 5 - (Bac+2)
Expérience souhaitée : Indifférent
BAP : Sciences chimiques et Sciences des matériaux
Emploi type : Assistant-e ingénieur-e en analyse chimique

Missions

Le candidat (H/F) participera au projet de recherche dans le cadre du projet ANR RECALL pour la récupération des métaux stratégiques contenus dans les résidus de bauxite (BRs).
Rattaché à l'équipe LTSM (Laboratoire de Tri ionique par des Systèmes Moléculaires auto-assemblés), le candidat (H/F) contribuera aux activités de recherche dans le domaine du recyclage des métaux stratégiques.
Le candidat (H/F) apportera en priorité son expertise la mise en œuvre de systèmes de précipitation sélective des terres rares (REEs). Dans un contexte d’économie circulaire, les déchets miniers et industriels, comme les résidus de bauxite, peuvent représenter des sources secondaires de terres rares importantes. Cependant, leurs relatives faibles teneurs et leurs matrices complexes entravent l’exploitation rentable de ces ressources par les procédés classiques de récupération des métaux.
Dans le cadre du projet ANR RECALL, un procédé de dissolution sélective des REEs assisté par ligands organiques à pH modéré a été étudiée. Afin d’améliorer la récupération sélective des REEs, notre étude vise en particulier à évaluer le potentiel de la précipitation des REEs après l’étape de dissolution en milieu acide organique.

Activités

-Réaliser en adaptant les conditions d'expérience, un ensemble de techniques spécialisées de préparation, d'analyse et de caractérisation d'échantillons
-Conception et développement de procédés de précipitation.
-Maîtriser un ou plusieurs équipements :
Evaluation des procédés de récupération des métaux (Analyse ICP, FX) ; Analyse du solide (DRX, FT-IR…)
- Consigner son travail sous forme d'un cahier de laboratoire
-Recherche bibliographique.
-Diffusion et valorisation des résultats par la rédaction des rapports, de présentation.
-Participation aux tâches collectives de l'unité.
- Respecter les règles d'hygiène et sécurité

Compétences

Compétences scientifiques :
-Préparation et caractérisation d’échantillons
-Connaissance des procédés d'hydrométallurgie et techniques de caractérisation associées (ICP, FX).
-Connaissance générale de la caractérisation du solide (DRX, FT-IR…)
-Connaissance générale en chimie de coordination, spéciation.

Autres Compétences :
-Maîtrise des outils informatiques de recueil et de traitement des données.
-Rédiger des procédures techniques
-Maîtrise des techniques de présentations (orales et écrites) et d'animation de réunion.
-Compréhension orale et écrite de l'anglais de niveau 2.

Contexte de travail

La mission principale du LTSM (UMR5257 – site de Marcoule : https://www.icsm.fr/index.php?pagendx=app_140 ) est de mener au départ une recherche à caractère fondamental basée sur la compréhension et la maitrise des phénomènes qui influencent le tri ionique par des équilibres spécifiques d'ions entre deux fluides séparés par une interface et conditionnés par des systèmes moléculaires organisés (micelles, microémulsions, colloïdes, cristaux liquides). Les travaux de recherche sont ainsi orientés dans le domaine de la synthèse de ligands et matériaux spécifiques pour la séparation d'ions, mis en œuvre dans des procédés d'extraction classiques (liquide/liquide, solide/liquide) ou non conventionnels (membranes, pertraction, liquides ioniques) avec une orientation dans la compréhension des mécanismes qui gouvernent la séparation. Il s'agit de porter l'approche vers une caractérisation fine associée à une modélisation multi-échelle de manière à établir des modèles prédictifs qui permettront alors d'élargir une démarche d'optimisation des systèmes extractants. Au-delà du domaine purement nucléaire, ces effets sélectifs sont étudiés et mis en œuvre dans différents procédés liés au recyclage de matières associées à la production d'énergie et plus généralement, dans les optiques de développement durable, par exemple en décontamination ou pour le recyclage sélectif des métaux stratégiques.

Informations complémentaires

Projet ANR RECALL