En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5254-SOPPUY-032 - CDD chercheur avec 2 ans d'expérience pour l'étude et le développement de nouveaux procédés de transformation de déchets de cuir industriel - H/F

CDD chercheur avec 2 ans d'expérience pour l'étude et le développement de nouveaux procédés de transformation de déchets de cuir industriel - H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 8 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5254-SOPPUY-032
Lieu de travail : MONT DE MARSAN
Date de publication : mercredi 17 novembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 3 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 663€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Supérieur à bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Au sein du projet UPCYCUIR financé par la Région Nouvelle Aquitaine et un consortium de partenaires industriels, la/le candidat-e, recruté(e) par le CNRS, aura pour missions de développer des produits innovants à base de cuir recyclé. Il travaillera également sur le développement de liants biosourcés pour l'industrie du bois afin de développer des nouveaux matériaux composites avec des micros et nano fibres de collagène issues du cuir.

Activités

- Réaliser une étude bibliographique rigoureuse
- Mettre en place des expérimentations en utilisant les équipements du laboratoire et ceux nouvellement acquis par les équipes impliquées dans le projet.
- Encadrer plusieurs stagiaires (niveaux bac +2 à bac +5).
- Exposer régulièrement ses résultats auprès des membres du consortium du projet ainsi que lors de manifestations internationales pour les aspects non confidentiels de sa recherche.

Compétences

- De formation chimiste organicien ou génie des matériaux, spécialisé(e) dans les biopolymères ou les molécules biosourcées.
- Intérêt prononcé pour la cause environnementale et une envie de vouloir œuvrer pour le développement d'une économie circulaire et pour la valorisation des déchets.
- Capacité à interagir dans un environnement de recherche multidisciplinaire.
- Capacité de diriger des activités de recherche appliquée.
- Volonté de s'investir dans un projet en partenariat industriel sur la durée.
- Connaissances des techniques de synthèse, de polymérisation, de mise en œuvre et de caractérisation de matériaux.
- Autonomie dans la conduite de ses travaux. Les travaux concernent la mise au point de nouveaux procédés de déstructuration du cuir et la mise au point de nouveaux composites.
- Rigueur scientifique.
- Maîtrise de la langue anglaise.
- Avoir le sens du travail en équipe.

Contexte de travail

Les travaux se dérouleront à l'Institut des Sciences Analytiques et Physico-Chimie de l'Environnement et des Matériaux (IPREM), Unité Mixte de Recherche CNRS / UPPA (UMR 5254) sur son site de Mont de Marsan (France) dans le plateau technique Xylomat. L'équipe permanente est composée d'un professeur titulaire et d'un maitre de conférences travaillant au Département des sciences des matériaux (SGM), également membres de l'IPREM. L'équipe non permanente est composée d'une chaire junior (BOIS), de quatre chercheurs postdoctoraux et de six chercheurs doctorants.
Le cadre d'UPCYCUIR concerne le renforcement de l'économie circulaire de la filière cuir et l'exploration de nouvelles techniques de transformation de ses déchets afin de développer de nouveaux usages des fibres de cuir déstructurées. Nous travaillerons également sur l'élaboration de nouveaux composites à base de bois. Ces objectifs seront développés notamment en partant d'une molécule (cystéine) que nous souhaitons extraire des coproduits de cuir.
Pour plus d'informations, contacter : isabelle.lehecho@univ-pau.fr et bertrand.charrier@univ-pau.fr

Contraintes et risques

Travail important à fournir en raison des attentes des partenaires industriels impliqués dans le projet.
Confidentialité élevée du projet en raison des perspectives industrielles.

On en parle sur Twitter !