En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5253-SARCAV-032 - Post-doc en développement et caractérisation de membranes bipolaires pour applications en pile à combustible (H/F)

Post-doc en développement et caractérisation de membranes bipolaires pour applications en pile à combustible (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 5 juin 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Post-doc en développement et caractérisation de membranes bipolaires pour applications en pile à combustible (H/F)
Référence : UMR5253-SARCAV-032
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : jeudi 7 mars 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 14 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2900€ brut mensuel ajustable selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Chimie de coordination, catalyse et procédés, interfaces

Missions

L'objectif du projet est de développer l’utilisation de membranes bipolaires dans les piles à combustible. Les principales activités portent sur l'élaboration et la caractérisation physico-chimique et électrochimique de membranes bipolaires nanostructurées, comportant une couche de polymère à échange anionique et une de polymère à échange protonique. Ces matériaux seront intégrés dans des dispositifs de conversion de l’énergie et caractérisés pour leur performances et durabilité

Activités

• Caractérisation/sélection des ionomères
• Préparation de membranes bipolaires par différentes techniques de dépôt (enduction laminaire, spray coating, electrospray, electrospinning)
• Caractérisation physico-chimique et électrochimique des matériaux développés (morphologie, conductivité ionique, perméabilité aux gaz, propriétés mécaniques, stabilité dimensionnelle)
• Intégration des membranes bipolaires sélectionnées dans des assemblages membrane-électrode
• Caractérisation en mono-cellule de pile à combustible
• Rédaction de rapports bibliographiques et rapports d’activité

Compétences

• Compétences en chimie des matériaux et polymères
• Compétences en caractérisation de matériaux
• Connaissances en préparation/caractérisation de membranes polymères
• Connaissances en électrochimie
Le/a candidat/e doit être très motivé/e et autonome, posséder des connaissances en sciences des matériaux / polymères et une expérience en préparation et caractérisation de membranes polymères. Une certaine connaissance de l'électrochimie et de la technologie pile à combustible serait avantageuse. La connaissance du français ou de l'anglais sera essentielle pour pouvoir communiquer avec les membres du groupe « Conversion de l’Énergie » et de l’entreprise Michelin et rédiger des rapports et protocoles (bon niveau parlé et écrit).

Contexte de travail

L'Institut Charles Gerhardt de Montpellier (ICGM) UMR 5253 est un des quatre Instituts du Pôle Chimie Balard. Le Département Chimie des Matériaux, Nanostructures, Matériaux pour l’Énergie regroupe environ 70 personnels chercheurs et enseignants-chercheurs, doctorants, post-doc et CDD qui développent leurs activités de recherche sur les thèmes des matériaux et leurs mécanismes d'action pour l'énergie en mettant en œuvre des compétences dans la chimie et la physico-chimie des matériaux et interfaces, la chimie du solide et des matériaux. L'activité de la personne recrutée s'exercera au sein du groupe "Conversion de l'Énergie", en relation avec les activités du groupe sur les matériaux de cœur de pile à combustible et d'électrolyseur, et dans le cadre d’une collaboration avec l’entreprise Michelin.

Michelin est convaincu que la mobilité hydrogène sera une des composantes essentielles de la mobilité propre, complémentaire à la batterie électrique. Mais l’hydrogène va bien au-delà de la mobilité : c’est une solution très intéressante pour lutter contre les émissions de CO2 et la pollution de l’air : l’hydrogène devient un vecteur clef de la transition énergétique. Les débouchés possibles sont notamment de décarboner la production d’acier, la chimie ou encore le chauffage urbain. Pour toutes ces raisons, l’hydrogène est un levier de croissance stratégique pour le groupe : https://www.michelin.com/hydrogene/


Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Informations complémentaires

https://www.michelin.com/hydrogene/