En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5253-MELTAI-001 - Post Doc (H/F) sur la Déshydrogénation réversible efficace appliquée à des LOHC

Post Doc (H/F) sur la Déshydrogénation réversible efficace appliquée à des LOHC

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 30 novembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5253-MELTAI-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mardi 9 novembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 15 mois
Date d'embauche prévue : 15 décembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2700 et 3000 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Une alternative au stockage de l'hydrogène sous forme compressée serait d'utiliser un liquide organique porteur de l'hydrogène (LOHC). Cet hydrogène sera libéré à la demande, par passage du LOHC sur un catalyseur, pour une utilisation vers les piles à combustibles.
Le chercheur postdoctoral sera en charge de l'élaboration de nouveaux matériaux catalytiques supportés pour une utilisation en catalyse hétérogène à des températures inférieures à 200 degrés. Il s'agira de définir le meilleur couple possible LOHC/catalyseur pour obtenir une déshydrogénation à température modérée. Ce travail sera réalisé dans le cadre d'un projet collaboratif du Défi-clé « Hydrogène vert » : FEDER – REACT

Activités

Préparation des supports poreux Greffage de fonctions permettant l'accrochage Caractérisation (porosité, acidité). Dépôt des catalyseurs et optimisation de la charge en catalyseur.
Développement d'un banc de test pour une utilisation de LOHC en phase liquide. Optimisation de la production et de la pureté d'H2.
Encadrement de stagiaires - Communication de résultats (publication, conférences...)

Compétences

Le candidat doit avoir obtenu une thèse de doctorat en science des matériaux ou en chimie sur un sujet relié au domaine de l'énergie.
De fortes compétences dans la synthèse de matériaux catalytique, leur caractérisation ainsi que dans la réalisation de réactions de catalyse hétérogène sont attendues
Des aptitudes pour monter et modifier des bancs de test avec réacteurs sont souhaitables.
Des compétences en électrochimie (piles à combustibles) seront très appréciées.
Une capacité de communication (anglais soutenu) sera évaluée.

Contexte de travail

Ce travail sera développé dans le cadre d'un projet du Défi-clé « Hydrogène vert » FEDER – REACT qui réunit deux partenaires (Institut Charles Gerhardt de Montpellier – Porteur du projet, et le Laboratoire de Chimie de Coordination de Toulouse). Le travail sera effectué à l'ICGM.
Le groupe à l'ICGM développe depuis plusieurs années des recherches dans le domaine de la production d'hydrogène (électrolyse, déshydrogénation) et des piles à combustible. Le groupe a précédemment été coordinateur et partenaires de projets européens sur l'hydrogénation et déhydrogénation d'hydrocarbures en particulier pour la production d'hydrogène pour l'aéronautique.

On en parle sur Twitter !