En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5245-SABSAU-002 - H/F Ingénieur-e de Recherche en Modélisation hydro-biogéochimique : cas du bassin Amazonien, mutualisation avec les données spatiales et les mesures in situ pour un prototype d'aide à la gestion des ressources

H/F Ingénieur-e de Recherche en Modélisation hydro-biogéochimique : cas du bassin Amazonien, mutualisation avec les données spatiales et les mesures in situ pour un prototype d'aide à la gestion des ressources


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5245-SABSAU-002
Lieu de travail : CASTANET TOLOSAN
Date de publication : lundi 15 juillet 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2400 et 2590€ brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Mise en cohérence des données spatiales, in situ et de la modélisation numérique pour la simulation hydrologique des ressources en eau dans les grands bassins versants : cas du bassin versant Amazonien.

Activités

- Concevoir et organiser les données spatiales et in situ pour la modélisation Hydrologique du bassin versant Amazonien en lien avec les partenaires du projet.
- Développement et mise en place d'un protocole sur la mutualisation des données satellites, in situ et la modélisation numérique : rationalisation des données et régionalisation de la paramétrisation du modèle.
- Montage d'un projet de modélisation hydrologique sur les bassins versants tests du bassin Amazonien: le Tapajos et le Madeira.
- exploration sur la modélisation des matières en suspension en couplant avec les données satellitales
- écriture d'un cahier des charges décrivant les utilisations croisées entre les données de télédétection/modélisation et mesures in situ.
- Diffuser et valoriser les résultats sous forme de rapports , de présentations orales lors des réunions du projet et de publications scientifiques
- Organiser les collaborations au niveau des partenaires du projet
- Assurer une veille scientifique et technologique dans le domaine d'activité

Compétences

Connaissances dans les bases de données hydro-climatologiques et la modélisation hydrologique; connaissances de l'outil de modélisation SWAT et de ArcGIS; connaissances en traitement de l'information hydrologique spatiale; langages de programmation : Fortran, Python est un plus; logiciel R.

Contexte de travail

La personne recrutée sera positionnée au sein de l'équipe BIZ du laboratoire ECOLAB et elle interagira au sein du projet avec les partenaires ainsi qu'au sein du groupe de modélisation de BIZ qui compte actuellement une dizaine de personnes (doctorants, post-doctorants, ingénieurs et chercheurs). Le projet dans lequel s'insère la mission est le projet HYDROSIM financée par le FUI (Fond Unitaire Interministériel): le chef de file est CLS (Collecte Localisation Satellite), les partenaires privés sont BRLi et CENEAU, les partenaires institutionnels sont le CNRS (ECOLAB) et l'IRD (GET, LEGOS, EspaceDEV).
Le projet HydroSIM s'articule autour de quatre points :
Le développement industriel d'un système de surveillance et de prévision hydrologique sur un bassin versant mettant à disposition un ensemble de données journalières, mensuelles et annuelles sur les flux d'eau, les stockages d'eau (eau verte et eau bleue) (ruissellements de surface, stockage dans les sols et dans les eaux souterraines, stockage sous forme de neige, évapotranspiration, percolation, drainage, retenues…) et les flux de matière.
Le développement industriel d'une plateforme de diffusion de produits hydrologiques (quantité d'eau dans les différents compartiments, qualité des eaux, gestion agricole, transferts de l'eau, sédimentation, nutriments…) configurable par bassin versant.
La validation scientifique, technique et opérationnelle de la chaine « système + plateforme » de services intégrés en partenariat avec des utilisateurs finaux (agences nationales et régionales de bassins, services hydro-météo, hydroélectriciens, services de navigation…)
La mise en place de services opérationnels qui satisferont les attentes sociétales.

Contraintes et risques

Soumises au réglement du laboratoire

On en parle sur Twitter !