En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5239-ISASER-005 - Jeune chercheur Biologie (H/F)

Jeune chercheur Biologie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5239-ISASER-005
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : mardi 16 juillet 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 15 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 650
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Etude des mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans un système de distortion méiotique dans la lignée germinale mâle de Drosophila melanogaster

Activités

Le/a post-doctorant/e utilisera des techniques classiques de génétique et biologie cellulaire (DNA-FISH, IF, imagerie confocale) afin de comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires aboutissant à l'élimination de gamètes au cours de la spermatogenèse de la drosophile. Les recherches seront menées en étroite collaboration avec une chargée de recherche de l'équipe d'accueil.

Compétences

• Génétique avec une expérience sur le modèle Drosophila melanogaster
• Biologie moléculaire (clonage, PCR, RT-PCR, qPCR...)
• Biologie cellulaire (immunofluorecence, DNA et RNA FISH)
• Imagerie (microscopie confocale)
• Savoir travailler en équipe

Contexte de travail

Le chercheur post-doctorant intègrera l'équipe "Epigénétique et Formation du zygote" dirigée par Benjamin Loppin. Cette équipe comprend 4 personnels statutaires (1DR2 CNRS, 1 CR INSERM, 1 CR CNRS et 1 enseignant-chercheur) et une doctorante. Au sein du LBMC, cette équipe développe deux axes principaux de recherche : 1) étude des mécanismes permettant l'intégration des chromosomes paternels au zygote après fécondation et 2) les mécanismes de remodelage de la chromatine au cours de la spermiogenèse et leurs conséquences sur l'organisation nucléaire des gamètes mâles. Ces thématiques sont développées historiquement sur l'organisme modèle Drosophila melanogaster et depuis récemment chez le grillon Gryllus bimaculatus.

Informations complémentaires

Le Laboratoire de Biologie et Modélisation Cellulaire (LBMC) est une unité mixte de recherche (ENS de Lyon, CNRS, Université Lyon 1, INSERM, Hospices Civils de Lyon) localisée sur le site Monod de l'Ecole Normale Supérieure de Lyon dans le quartier de Gerland (7ème arrondissement de Lyon). Elle accueille une quinzaine d'équipe de recherche travaillant sur des thématiques axées sur la compréhension du fonctionnement normal et pathologique de la cellule à l'échelle de la cellule unique ou de l'organisme entier par des approches variées (génétique, modélisation, biologie quantitative et systémique) et utilisant des différents modèles (drosophile, C.elegans, levures, souris, cellules en culture).

On en parle sur Twitter !