En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5239-FABDUV-001 - Ingénieur(e) d'étude (H/F) génétique moléculaire et cellulaire

Ingénieur(e) d'étude (H/F) génétique moléculaire et cellulaire

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 1 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5239-FABDUV-001
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : mardi 10 novembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2109 et 2228 € bruts mensuels selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le travail du/de la collaborateur(trice) recruté(e) s'inscrira dans un projet visant à comprendre comment les mutations aléatoires contribuent à l'évolution de la régulation d'expression des gènes. Pour cela, nous utiliserons des approches de génomique innovantes afin de caractériser les transcriptomes de centaines de souches mutantes et naturelles de levure (Saccharomyces cerevisiae) cultivées en présence et en absence de stress environnemental. Le/la candidat(e) sélectionné(e) aura pour mission de générer des collections de levures mutantes et sauvages identifiables par des codes-barres ARN uniques, de cultiver des cellules issues de ces collections sous forme de micro-colonies en présence et en absence de stress et de préparer à l'aide d'une plateforme automatisée des librairies d'ADNc afin de quantifier le transcriptome de milliers d'échantillons par séquençage à haut débit.

Activités

L'IE recruté(e) sera amené(e) à :
- construire des souches de levures modifiées génétiquement par mutagenèse chimique et par mutagenèse dirigée de type CRISPR/Cas9.
- mettre au point l'encapsulation de cellules de levures, leur culture dans des microbilles et leur tri en microplaques à partir de protocoles existants.
- adapter un protocole permettant l'extraction d'ARN et la préparation de librairies d'ADNc à haut débit avec une plateforme robotisée.
- présenter l'avancée de ces travaux en réunion de laboratoire.
- participer si l'opportunité se présente à des ateliers ou conférences portant sur les techniques mises en œuvre.

Compétences

- Expérience d'IE en biologie moléculaire de 2 ans ou plus fortement recommandée
- Rigueur scientifique et méthodologique pour la mise au point de protocoles
- Maîtrise des techniques de bases de biologie moléculaire indispensable (clonage, PCR, extraction d'acides nucléiques, électrophorèse sur gel)
- Expérience de préparation de librairies d'ADNc ou autres approches de NGS souhaitée
- Rédaction de protocoles et comptes-rendus d'expériences clairs et précis
- Expérience en génie génétique et manipulation de S. cerevisiae souhaitée mais non indispensable
- Compréhension des principales techniques de séquençage d'ARN
- Lecture de protocoles et articles de recherche en anglais
- Rigueur et professionnalisme

Contexte de travail

L'IE travaillera sous la direction scientifique de F. Duveau (chargé de recherche) dans l'équipe « Génétique des variations intraspécifiques » menée par G. Yvert (http://www.ens-lyon.fr/LBMC/gisv/index.php/fr/) au Laboratoire de Biologie et Modélisation de la Cellule (UMR5239) à l'ENS de Lyon. Elle/il bénéficiera de l'environnement scientifique du laboratoire (100 personnes réparties dans 15 équipes de recherche), notamment de l'expertise de plusieurs équipes sur les techniques de séquençage d'ARN ainsi que l'accès aux plateformes de cytométrie en flux, de génomique et de pipetage automatisé disponibles au LBMC.
L'équipe se compose actuellement d'un directeur de recherche, d'un chargé de recherche, d'un ingénieur de recherche, d'une ingénieure d'étude et d'une doctorante (tous CNRS) et accueille régulièrement des étudiants en stage. Le recrutement s'inscrit dans le cadre d'un projet ANR JCJC qui démarre cette année.

On en parle sur Twitter !