En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5221-ISAPHI-015 - Post-doctorat de dix-huit mois sur le développement de capteurs quantiques bidimensionnels (H/F)

Post-doctorat de dix-huit mois sur le développement de capteurs quantiques bidimensionnels (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 9 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5221-ISAPHI-015
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : jeudi 18 novembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2150
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'objectif du projet est d'intégrer des capteurs quantiques dans des hétérostructures de van der Waals afin de sonder, in situ, la physique se produisant aux interfaces entre des matériaux bidimensionnels (2D) assemblés en empilements verticaux. Notre approche consiste à utiliser des défauts de spin optiquement actifs hébergés dans du nitrure de bore hexagonal (hBN), un matériau à large bande interdite qui est un élément clé des hétérostructures de van der Waals. Dans ce contexte général, le travail post-doctoral portera sur l'étude des propriétés magnéto-optiques de la lacune de bore (VB) dans hBN, afin d'évaluer son potentiel comme capteur quantique. Le premier objectif du travail post-doctoral sera de caractériser les propriétés de cohérence de spin de la lacune de bore dans hBN, et d'identifier des stratégies expérimentales permettant de les optimiser. Le deuxième objectif sera de développer un microscope magnétique à champ large utilisant des défauts de spin dans hBN.

Activités

La personne recrutée effectuera un travail expérimental. Elle caractérisera les propriétés magnéto-optique de la lacune de bore dans hBN au moyen d'un microscope optique confocal couplé à un dispositif de lecture optique de la résonance magnétique. Elle développera en parallèle un banc expérimental permettra de réaliser un imageur magnétique en champ large.

Compétences

- Doctorat en physique de la matière condensée avec une bonne connaissance en physique quantique.
- Expérience sur l'étude des défauts ponctuels dans les matériaux semiconducteurs
- Maîtrise des techniques de microscopie optique confocale et détection optique de la résonance magnétique
- Bonne maîtrise de l'Anglais parlé, lu et écrit.
- Bonnes compétences en communication et capacité de travailler en équipe.

Contexte de travail

Ce projet se déroulera au sein de l'équipe « Solid-state quantum technologies » (S2QT) au Laboratoire Charles Coulomb (L2C, UMR5221) à Montpellier. Ce projet post-doctoral est financé par la région Occitanie dans le cadre de l'Institut Quantique occitan (projet BONIQs).

Contraintes et risques

Aucun

On en parle sur Twitter !