En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5221-ISAPHI-004 - Post-doctorat d'un an sur les capteurs quantiques en diamant pour la nanomagnétométrie et nanothermométrie (H/F)

Post-doctorat d'un an sur les capteurs quantiques en diamant pour la nanomagnétométrie et nanothermométrie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5221-ISAPHI-004
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : lundi 2 décembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 1950 et 2350 € nets mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre du projet DARPA “Topological Excitations in Electronionic, un poste de post-doctorat d'un an est ouvert à candidature au sein du Laboratoire Charles Coulomb à Montpellier en France.

Les skyrmions magnétiques sont des défauts topologiques à la texture de spin tourbillonnante, qui suscitent actuellement un vif intérêt pour des applications en spintronique en raison de leur petite taille, de leur grande stabilité et de leur aptitude à se déplacer rapidement sous de faibles densités de courant. Après des années de recherche intensive, des skyrmions ferromagnétiques peuvent maintenant être stabilisés à la température ambiante dans des matériaux basés sur des empilements ferromagnétiques multicouches ne présentant pas de symétrie d'inversion. Malgré de nombreux résultats prometteurs récemment publiés dans la littérature, les skyrmions ferromagnétiques souffrent d'au moins trois limitations pour de futures applications. Les fortes interactions dipolaires intrinsèques aux matériaux ferromagnétiques empêchent la stabilisation des skyrmions ferromagnétiques de très petite taille. De plus, le mouvement de skyrmions induit par courant est perturbé par une déviation transverse résultant de la force de Magnus, qui est une conséquence directe de sa topologie. Enfin, de grandes densités de courant sont encore nécessaires pour déplacer efficacement les skyrmions ferromagnétique et leur vitesse dépasse à peine quelques dizaines de mètres par seconde.

En principe, toutes ces limitations peuvent être contournées en travaillant avec des skyrmions dans des matériaux antiferromagnétiques (AF). L'objectif de ce projet de recherche est (i) d'isoler des skyrmions antiferromagnétiques de diamètre inférieur à 10 nm et (ii) d'étudier leur mouvement induit par des impulsions de courant. Deux types de systèmes magnétiques seront explorés : BiFeO3, un matériau multiferroïque dans lequel l'antiferromagnétisme coexiste avec la ferroélectricité, et NiO, un matériau isolant avec un ordre AF de type G. Les travaux du post-doctorant porteront d'abord sur des simulations magnétiques visant à identifier (i) comment stabiliser les skyrmions dans ces matériaux et (ii) comment manipuler de telles textures de spin avec des impulsions de courant. L'imagerie magnétique sera ensuite réalisée avec un magnétomètre à balayage NV fonctionnant aux conditions ambiantes.

Activités

- Développements théoriques
- Expériences de mircoscopie magnétique à balayage

Compétences

Le candidat doit être titulaire d'un doctorat. Une expérience de la recherche en physique de la matière condensée avec une expertise forte en simulation magnétique est requise. Notre équipe est également fortement engagée dans la diversité des lieux de travail, soutenue non seulement par un environnement ouvert et multiculturel, mais également par des modalités de travail flexibles permettant un équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée des hommes et des femmes.

Contexte de travail

Ce projet sera conduit dans un environnement scientifique offrant :
- Des moyens de recherche à l'état de l'art, avec notamment deux bancs de mesure dédiés aux capteurs quantiques à centres NV opérant à température ambiante.
- Un partenariat avec des acteurs industriels et académiques, s'appuyant sur des collaborations internationales établies
- Des participations à des conférences internationales et des activités de diffusion des sciences.

Contraintes et risques

Pas de contraintes
Pas de risques

On en parle sur Twitter !