En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5218-FABPRE-017 - CHERCHEUR H/F :Etude de l'impact des champs radiofréquences 5G sur l'activité des canaux thermo-TRPs

CHERCHEUR H/F :Etude de l'impact des champs radiofréquences 5G sur l'activité des canaux thermo-TRPs

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 13 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5218-FABPRE-017
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : TALENCE
Date de publication : lundi 30 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 805€ et 4 405€ bruts mensuels, selon expérience professionnelle
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le présent projet vise à étudier l'impact des champs radiofréquences sur les canaux ioniques thermo-TRPs exprimés dans les terminaisons nerveuses de la peau. Une attention particulière sera portée sur l'effet potentiel des signaux 5G sur l'activité des canaux thermo-TRPs sensibles aux températures froides et aux températures ambiantes (comme TRPM8 et TRPV4, par exemple). En particulier, il sera étudié si l'exposition aux signaux 5G entraine une modulation de l'activité des canaux thermo-TRPs dans les modes d'activation thermique et chimique. Pour ce faire, nous tirerons profit de sondes développées dans notre laboratoire à l'aide de la technique du transfert d'énergie en résonance de bioluminescence.

Activités

- Biologie moléculaire
- Pharmacologie moléculaire
- Transfert d'énergie en résonance de bioluminescence
-Bioélectromagnétisme.
- Programmation LabView (option)

Compétences

Compétences scientifiques
- Appétence pour l'interface Physique / Biologie
- Biologie moléculaire
- Pharmacologie moléculaire
- Connaissances générales en biologie cellulaire. Une expérience avec les techniques de transfert d'énergie en résonance serait un plus.
- Analyse et présentation des résultats
-Bases de programmation en LabView souhaitée mais non obligatoire.
- Maîtrise de l'anglais : expression et compréhension orale niveau B2, compréhension écrite de niveau B2

Compétences comportementales
- Capacité à travailler en équipe.
- Sens de l'organisation
- Indépendance

Contexte de travail

L' équipe de bioélectromagnétisme du laboratoire IMS étudie, depuis plus de 35 ans, les mécanismes d'interaction des champs électromagnétiques (CEM) avec la matière vivante, ainsi que les effets biologiques induits par l'exposition aux CEM. Nécessairement pluridisciplinaire, notre équipe est l'une des plus importantes de ce type dans le monde et l'une des rares à associer biologistes et physiciens en un même lieu et de manière coordonnée. Les physiciens garantissent la conception et la caractérisation des systèmes d'exposition aux champs électromagnétiques et s'intéressent aux aspects théoriques des mécanismes biophysiques, tandis que les biologistes abordent les trois thèmes principaux que sont la toxicologie, la physiopathologie et les mécanismes d'action aux niveaux cellulaire et moléculaire.

Au-delà de l'aspect fondamental de ces recherches interdisciplinaires, les études de bioélectromagnétisme répondent à une demande sociétale forte. En effet, du fait du développement rapide de l'utilisation des CEM dans notre environnement privé et professionnel, des craintes sont exprimées quant à de potentiels effets sanitaires, notamment dans la gamme des radiofréquences (RF), utilisée pour les communications sans fil. Au niveau biophysique, il est parfaitement connu que les RF provoquent un échauffement des tissus. Des recommandations et des normes ont été définies afin de protéger les populations des risques associés. Toutefois, les effets non-thermiques des champs RF de faible niveau sont mal compris et les données de la littérature sont souvent contradictoires. Cette thématique de recherche est d'autant plus importante que la 5G est désormais en cours de déploiement. Avec le déploiement de la 5G, et du fait de la montée en fréquence de la porteuse de ces signaux à 3,5 GHz et 26 GHz, la pénétration dans les tissus diminue et la peau devient une cible importante dans le cadre de la veille sanitaire. Enfin, de récentes études indiquent que les canaux cationiques thermo-TRPs, qui se trouvent en particulier sur les terminaisons nerveuses présentes dans la peau, pourraient voir leur fonctionnement modifié sous exposition radiofréquence.

Dans ce contexte scientifique, l'équipe de bioélectromagnétisme du laboratoire IMS participe à un projet européen d'envergure (projet GOLIAT) qui vise à étudier l'impact des CEM RF, en particulier des signaux 5G, sur différentes cibles biologiques dont les canaux thermo TRPs.

Contraintes et risques

travail sur écran,
risques biologique, chimique, électromagnétique

Informations complémentaires

Le dossier de candidature doit comprendre : une lettre de motivation, un CV, les noms et coordonnées de 2 à 3 références (nom, lien avec le candidat, e-mail et numéro de téléphone), une copie électronique de vos publications de recherche les plus significatives (journal ou publication de conférence).

On en parle sur Twitter !