En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5218-FABPRE-009 - Assistant(e) Ingénieur(e) en analyse chimique H/F

Assistant(e) Ingénieur(e) en analyse chimique H/F


Date Limite Candidature : mardi 8 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5218-FABPRE-009
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : mardi 17 novembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 15 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 1 931€ ou 2 O61€ bruts mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+2
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Notre équipe au laboratoire IMS a développé une nouvelle technologie (SENSOR 4.0) de micro-capteurs de masse, s'appuyant sur des micro-résonateurs polymères sur un support de fibre optique. L'ajout d'une couche fonctionnelle permet ainsi de proposer des capteurs chimiques extrêmement polyvalents, pour des applications aussi bien en diagnostics qu'en sécurité alimentaire. Après une évaluation au laboratoire, il est désormais fondamental de tester nos systèmes dans des conditions d'usage réelles, dans un environnement industriel. En collaboration avec le Centre Technique Agroalimentaire CTCPA (Avignon), le cas d'usage choisi est la patuline de la pomme, une mycotoxine neurotoxique et génotoxique. La mission principale est donc de valider la détection de la patuline dans le jus de pomme, directement sur site.

Activités

1. Microfabrication de pointes ; 2. Fonctionnalisation des capteurs ; 3. Tests en laboratoire ; 4. Tests en milieu industriel

Compétences

Le travail proposé nécessite des compétences pluridisciplinaires : microsystèmes, instrumentation, optique, capteurs chimiques, chimie des matériaux… Le (la) candidat(e) recruté devra avoir une solide formation scientifique, démontrer de bonnes connaissances en chimie des matériaux, et faire preuve de curiosité scientifique et de facultés d'adaptation face à de nouveaux défis. Une expérience significative dans le milieu des starts-up est un atout supplémentaire, puisque la technologie est en cours de transfert vers une nouvelle compagnie.

Contexte de travail

La sécurité alimentaire est un problème grandissant de santé publique. Des substances chimiques/biologiques prohibées ou réglementées se retrouve parfois au sein de produits alimentaires, soit naturellement, soit par accident ou fraude. Ces contaminations sont à l'origine de problèmes sanitaires potentiellement graves. Pour le moment, des techniques analytiques de pointes comme la chromatographie en phase liquide (HPLC) et/ou gazeuse (GC) permettent de détecter un vaste spectre de contaminants. La sensibilité, la rapidité et la large gamme d'analyse de molécules inorganiques et organiques détectables ont fait le succès de ces méthodes pour la sécurité alimentaire. Plusieurs freins gênent toutefois leur adoption large : économique, technique et pratique. De nouvelles techniques sont ainsi nécessaires pour combiner performances et coût.

On en parle sur Twitter !