En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5215-ETIPAL-001 - Offre Postdoc H/F Assemblage dirigé de nano-objets photoluminescents pour de nouvelles générations d'écrans TV

Offre Postdoc H/F Assemblage dirigé de nano-objets photoluminescents pour de nouvelles générations d'écrans TV

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 5 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5215-ETIPAL-001
Lieu de travail : TOULOUSE,TOULOUSE
Date de publication : jeudi 15 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2648 et 3054€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'objectif de ce projet postdoctoral sera de faire la preuve de concept de cette nouvelle technologie μ-P3RL. Un point clé concernera le développement du co-assemblage 3D de microperles rouges/vertes synthétisées par l'entreprise Nexdot, par la technique d'assemblage dirigé de nanoxérographie par microcontact printing électrique (e-μCP) (piégeage électrostatique de colloïdes sur des motifs de charges générés par des timbres conducteurs sur des substrats électret) développée par le LPCNO.
Le détail de l'offre ainsi que les illustrations correspondantes sont disponible sur le site du laboratoire LPCNO.

Activités

Plusieurs axes de recherche seront ainsi adressés :
* Injection de charges électrostatiques sur substrat transparent flexible
Jusqu'alors, l'équipe Nanotech du LPCNO réalisait des injections de charges par e-μCP sur des wafers rigides en silicium
fortement dopé (servant de contre-électrodes) recouverts de fines couches de PMMA, connu pour être un excellent électret.
Dans le projet Q-PIXEL, il sera nécessaire de travailler sur des films de polymères fins transparents tout en conservant la présence
d'une contre électrode. Il faudra valider l'injection parallèle de charges par e-μCP sur de telles surfaces flexibles pouvant atteindre
celle d'un wafer 4 pouces. Des motifs de charges carrés micrométriques les plus petits possibles devront être réalisés tout en
maximisant la quantité de charges inscrites afin d'obtenir des pixels 3D de micro-perles résolus latéralement et suffisamment
épais pour avoir une absorbance de la lumière bleue entre 1 et 2 unités de densité optique. A ces fins, différents paramètres
expérimentaux impactant l'injection de charges devront être optimisés : temps d'injection, type d'injection (continue, pulsée,
contrôlée en courant ou en tension), épaisseur de la couche conductrice des timbres, largeur et hauteur des motifs du timbre,
épaisseur du PMMA déposée, etc. Pour optimiser l'assemblage de pixels 3D sur les motifs de charges, le/la candidat(e) s'appuiera
sur les simulations faites par le LGC et sera en étroite interaction avec l'entreprise Nexdot pour adapter au besoin les synthèses
chimiques des micro-perles.
* Co-assemblage des pixels 3D de micro-perles
La technologie μ-P3RL requiert l'élaboration de 2 matrices imbriquées de pixels
rouges et verts. Ce co-assemblage par nanoxérographie par e-μCP sera réalisé
séquentiellement par couleur de pixels, en appliquant deux procédés successifs de
nanoxérographie avec une étape de réalignement intermédiaire.
L'influence de nombreux paramètres devra être étudiée et plusieurs points
clés devront être évalués, notamment concernant l'éventuelle contamination
croisée entre assemblages, la possible détérioration du premier assemblage lors de
la mise en oeuvre du deuxième…
* Caractérisations des co-assemblages
Le/la candidat(e) sera amené(e) à réaliser des caractérisations topographiques et optiques des co-assemblages élaborés. Certaines
campagnes de caractérisations optiques des matrices de pixels produites, en regard avec les standards industriels, se feront au sein
de l'entreprise Nexdot.

Compétences

Docteur avec spécialité en Physique ou Physico/Chimie, Micro/Nanotechnologies, Nanosciences.
Il/elle sera intégré(e) au sein de l'équipe Nanotech du LPCNO à Toulouse, basé sur le campus de l'INSA de Toulouse. Il/elle sera formé(e) aux procédés de micro/nanostructuration liées à la méthode de nanoxérographie par e-μCP et aux différentes techniques de caractérisation des assemblages de nano-objets colloïdaux réalisés. Le/la post-doctorant(e) devra présenter un attrait pour le travail expérimental qui se déroulera en majorité dans la salle blanche de l'équipe. Dynamique, il/elle devra faire preuve de rigueur et curiosité scientifique pour mener à bien le sujet. La personne recrutée sera amenée à interagir de manière étroite avec la
société Nexdot et le laboratoire LGC, qui sont les deux autres partenaires du projet ANR Q-PIXEL.

Contexte de travail

Le/la candidat(e) sera intégré(e) au sein de l'équipe Nanotech du LPCNO à Toulouse, basé sur le campus de l'INSA de Toulouse.
L'équipe Nanotech du LPCNO développe des techniques originales d'assemblage dirigé de nanoparticules colloïdales synthétisées par voie chimique sur des surfaces rigides/flexibles ou sous la forme de membranes autosupportées, avec pour objectif ultime de réaliser des nano-dispositifs fonctionnels exploitant les propriétés originales de ces nano-objets.
Le Laboratoire (LPCNO) regroupe 85 personnels chercheurs, enseignants chercheurs, ITA et étudiants/Post doctorants et se compose de six équipes de recherches.

On en parle sur Twitter !