En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5214-JEAGAY-041 - Post-doctorant (H/F) - Procédé technologique et étude de laser à cascade interbande et quantique

Post-doctorant (H/F) - Procédé technologique et étude de laser à cascade interbande et quantique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 11 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5214-JEAGAY-041
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mardi 20 septembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 833 et 4 003 € bruts selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre du projet BPI Hyquality entre l'IES et les sociétés mirSense et EASIIC, nous sommes à la recherche d'un candidat pour un contrat postdoctoral/chercheur. Les travaux, qui se dérouleront à l'IES mais toujours en partenariat avec les deux sociétés, consisteront à développer des composants à cascades interbandes et quantiques. La personne recrutée devra être capable de modéliser les zones actives des structures lasers pour déterminer les longueurs d'onde d'émission des composants laser ainsi que leurs propriétés électro-optiques (tension et courant de seuil, résistance série, gain, etc). Le candidat devra également développer et fiabiliser les procédés technologiques en salle blanche pour la réalisation de ces lasers qui seront réalisés sur différents substrats (GaSb, InAs, GaAs et Si). Le candidat devra également participer aux études des composants afin d'en déterminer les propriétés électro-optiques.

Activités

- Assurer la technologie des composants laser en salle blanche
- Concevoir le design des structures de bandes des lasers
- Modéliser les propriétés électro-optiques de lasers
- Étudier les propriétés électro-optiques de composants laser

Compétences

Il est préférable que le candidat ait un doctorat en physique avec de bonnes compétences sur les procédés technologiques en salle blanche et en physique des semi-conducteurs, plus particulièrement sur le design des structures de bandes de lasers à semi-conducteur. Des connaissances supplémentaires sur les études des lasers seraient très appréciées. Le candidat doit être autonome, rigoureux, savoir s'adapter en toutes circonstances mais également travailler en équipe et rédiger des rapports.

Contexte de travail

L'Institut d'Électronique et des Systèmes (IES) est une Unité Mixte de Recherche entre le CNRS et l'Université de Montpellier (IES, UMR n°5214 CNRS-UM). L'unité est répartie en neuf équipes de recherche de taille variable couvrant les axes thématiques photonique et ondes, matériaux, énergie, fiabilité des systèmes en environnements contraints et capteurs et instrumentation. Au sein de l'IES, l'équipe « Composants à nanostructures quantiques pour le moyen-Infrarouge » (Nanomir) est spécialisée dans la conception et les applications liées aux composants optoélectroniques à base de semi-conducteurs antimoniures opérant dans le moyen-infrarouge.

Contraintes et risques

Travail en salle blanche et utilisation de lasers à infrarouge moyen

On en parle sur Twitter !